AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 dans l'onde à nu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: dans l'onde à nu   Lun 9 Juin - 8:42



Sur les arbres et dans l’herbe, à travers la voûte bleue et sur les sommets du monde, le soleil installé dormait paisible et chaud. Dans la chaleur de cette belle journée il avait trouvé au lac un coin de solitude, à rebours enlevé un à un ses vêtements mis en boule sur la rive. La peau libre et nue vivait au contact de l’eau, lentement il nageait, flottait à la surface de ses pensées perdues… à l’âme blonde qu’il avait connue sur ces rives, partie déjà, il confiait silencieux un souvenir triste. Offert à cette nature qui l’entourait, il fermait les yeux sous le soleil… Jour calme, pas un bruit, pas une ombre.


Lentes minutes, ou bien des heures ?

Et cette envie de fumer…

Et la rive déserte, alors qu’il s’en approchait. Surprise inouïe dans le regard. Disparus les vêtements, disparues ses affaires. Plus rien, rien, il se retrouvait seul et nu dans les eaux du lac, et condamné à y rester.


Il n’avait plus rien.

Pas même une cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: dans l'onde à nu   Lun 9 Juin - 10:14

Tu te baladais, les pas dansant et le regard joueur. Tu marchais sur les terres inconnues de Banff et de ses élans d'amour. C'était la beauté simple des montagnes, de l'eau puis même des cris heureux d'oiseaux. Le soleil dévorait ta peau ombrée par ses rayons passés, dans d'autres jours, d'autres élans de tendresse qui venaient s'évanouir dans tes pensées vagabondes. Tu le voyais s'éloigner de la rive, tu le voyais mourir sous les eaux chaleureuses. Le regard malicieux, les mains baladeuses, tu venais t'emparer de ses vêtements pour fuir comme une enfant. Tu souriais, t'étouffais un rire entre tes doigts trop fins. Finalement, tes cheveux virevoltaient dans l'air trop pur de ta bêtise confiée au ciel. Tu te cachais derrière de grandes herbes, ton coeur battait à l'allure de ses mouvements. Interdite et souriante, tu commençais à rire. Il était perdu, puis toi, de tes mains tu serrais bien ses vêtements contre ton corps. Démasquée, ton rire fendait l'air comme une épée peut gravir les tempêtes. Tu t'échouais un peu plus contre le sol, tu tentais de te faire invisible, fantomatique. Seulement, ton bikini rouge vif et tes cheveux blonds comme les blés te perdaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: dans l'onde à nu   Ven 13 Juin - 8:20



Éclair blond entre les herbes, éclat d’un rire semé au vent…

Tout près de la rive il s’arrangeait pour que l’eau lui mange encore la peau au moins jusqu’à la taille, et sans retenir un sourire de surprise amusé, il scrutait les herbes hautes, il chérissait finalement le carillon malicieux de ce rire inconnu jusqu’ici retenu. Présence invisible et aimée déjà, il ne la devinait que par la couleur, que par l’or tanné de ses cheveux comme les blés (rencontre blonde à nouveau au bord de ce lac…). L’or et la peau blanche, le rouge de ce qui semblait être un simple bikini. Il était heureux soudain d’être dans l’onde à nu, il se sentait comme un enfant pris au piège, il se sentait insouciant et vulnérable, il se sentait joyeux.

Leurs rires se rejoignirent dans la lumière,
Leurs rires éclatant sous ce coin de ciel partagé,
Leurs rires à l’unisson dans le jour de soleil.

« Ce n'est pas que passer pour un exhibitionniste me dérange, mais ce n'est quand même pas très équitable, là, » lança-t-il espiègle – l’onde de sa voix grave perdue dans cette nature brûlante irait bien s’échouer aux tympans de la voleuse invisible…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: dans l'onde à nu   

Revenir en haut Aller en bas
 

dans l'onde à nu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A l’heure où les nymphes trempent leurs pieds dans l’onde.
» Mug-brownie au micro-onde
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-