AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 du sel sur nos lèvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



du sel sur nos lèvres Empty
MessageSujet: du sel sur nos lèvres   du sel sur nos lèvres EmptyVen 9 Mai - 9:58


Il met sa main en visière pour ne pas être ébloui. Le soleil s'est levé depuis une demi heure et commence à reprendre sa place dans le ciel, déversant une pluie d'étoiles aveuglante à la surface de l'océan. La vue est à couper le souffle ; des mouettes valsent, se laissant portées par le vent, et les vieux bateaux qui voguent sur les flots au loin, attisent l'ivresse de l'infini. Un pas après l'autre, et l'allure maladroite, le brun s'autorise alors une petite promenade sur l'étendue de sable fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



du sel sur nos lèvres Empty
MessageSujet: Re: du sel sur nos lèvres   du sel sur nos lèvres EmptyVen 9 Mai - 10:18

Quand t'as ouvert les yeux ce matin, la première chose qui t'a frappé, c'est le soleil. Un bon coup dans la rétine. Et puis le vent aussi. Tu pensais à des allergies, aux poils de Kira qui seraient venus te chatouiller les narines, mais c'est l'air salé qui te prenait à la gorge. Quand tu t'es redressé, t'as aussi pu constater que ton lit était fait de sable, et que les étoiles avaient cédé la place à la lumière brusque du jour. T'as dû t'endormir là hier soir. Ou cette nuit, en vadrouille, car un loup sort toujours la nuit, c'est bien connu. Et c'est c'que t'es. Un sale loup. De la vermine, les crocs trop découverts pour être un brave chien de société. Kira n'est pas là, t'as dû la laisser à la maison quand tu t'es enfuit cette nuit. Ah oui, ça te revient peu à peu. T'arrivais pas à dormir. Ça fait deux ans que t'arrives plus à dormir de toute façon. Mais là, c'était plus fort encore. Y avait les cauchemars, féroces prédateurs, et même en restant éveillé, les fantômes du passé qui essayaient de te harponner. Y avait sa voix douce, et son cri déchirant. Y avait sa silhouette fantomatique qui se confondait au rideau, alors t'es parti, en courant. Personne ne t'a réveillé. Y a personne pour s'inquiéter de ton sort de toute façon. Tu constates que t'as tout laissé dans ta chambre. Même ton arme de service. Tu grinces un peu des dents, t'aimes pas sortir « à découvert » comme on dit en bon langage de flic. Tu soupires. Inspires à fond – manges plus de grains salés qu'autre chose, avant d'apercevoir une silhouette. Il n'manquait plus que ça, hein Mae ? Qu'on te trouve là, comme ça, le visage entre plongé dans les prémisses du sommeil, du sable barbouillant tes fringues, et cet air sauvage toujours sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
 

du sel sur nos lèvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une taffe, une taffe ! [Turner]
» Mes Stories ~
» Serah ; humaine, délicate, séduisante ... et empoisonnée ~ [Linvala]
» thialoes ∞ tu noies tes chagrins dans l’alcool ? méfie-toi, ils savent nager
» Enlève-moi ce sourire de tes lèvres. - Roe Parker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-