AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 Pulsion conformiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Pulsion conformiste   Sam 7 Juin - 5:17

Tu sens comme un manque qui te ronge de l'intérieur. La bouffe en abondance, la baraque huppée et la vie facile qui coule sur des lendemains qui se ressemblent te manquent. Ce train de vie a beau être moche et dénué de sens, il remplissait bien plus ton ventre que l'amour et l'eau fraîche. Tu trépignes dans ton auberge miteuse, tu r'gardes par la fenêtre avec l'air d'attendre, comme si quelque chose allait te tomber dans le bec d'une seconde à l'autre. Mais t'es seule, toute seule. Les gens passent, leurs yeux s'égarent sur ta silhouette sans te voir. T'existes plus pour personne, les plaintes de ton bide enragent l'atmosphère. T'étouffes, t'en peux plus. T'entasses tes maigres bagages sur tes épaules pointues et tu règles ta nuit.

T’hallucines en silence, il te reste plus rien, ton enveloppe est vide, t'as tout claqué en conneries. Tu te retrouves dehors dans une rue grise ouverte à tous les vents, tu marches sans autre intention derrière ta foulée que rester en vie, parce que tu sais que si tu t'arrêtes tu vas te briser en mille morceaux sur le bitume.

Des odeurs industrielles et populaires t'attirent vers le supermarché local. Les étalages te semblent étrangers alors que t'es déjà venue ici à de nombreuses reprises, sans doute parce que pour la première fois tu ne peux plus te servir comme bon te semble. Tu croises des visages mécaniques, fatigués par la routine, mais tu te fous de tous ces pions victimes de leurs habitudes, tout ce qui t’obnubile c'est de consommer. Tu voudrais vider tous ces rayons, faire tiens tous ce qui te plaît, combler le vide en toi, mais c'est comme une évidence: tu peux pas, tu peux plus.

Mais tu l'désires tellement fort que tu finis par le faire. Alors tu t'assoies à même le sol aseptisé, t'attrapes un paquet de n'importe quoi et tu fais ce pourquoi tu crois que t'existes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Pulsion conformiste   Dim 15 Juin - 14:45

T'es passée par les petits marchés, les producteurs locaux et t'as fait quelques kilomètres en bagnole pour te familiariser avec ce qu'il y avait de meilleur dans le coin. T'as envie de remplir ce premier frigo canadien de trucs biens. Et puis il y a tout le reste. Que tu ne peux trouver qu'en supermarché. Alors tu te laisses guider par tes pas, à ton aise, appuyée contre ton caddie. Tu te laisses craquer pour des trucs qui ne sont pas sur ta liste. Des trucs qui te semblent nouveaux. T'as le nez en l'air, la main leste et confonds de temps à autre le chariot avec une planche à roulette. Ca glisse tout seul, c'est marrant et tu te revois à 10 ans faire le genre de même gamineries. Tu t'en fous.

Et puis ça cogne. Le chariot s'arrête net, tu viens t'écraser contre et tu lâches un souffle de surprise. Tu penches la tête. A la source de ton encombrement, un amas de sacs de voyage. Au milieu une gamine blonde qui te semble presque toute chiffonnée, à peine visible. Comme bouffée par ses sacs. Ton visage marque un peu plus de panique qu'il y a quelques secondes. Tu te précipites vers elle, t'agenouilles, lui tends une main : Merde je suis désolée !! Est-ce que ça va ? Rien de cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Pulsion conformiste   Dim 22 Juin - 11:34

Des liqueurs sans goût inondent ta trachée, d'la matière grasse sans texture s'enfonce dans ton gosier. Au fur et à mesure des secondes tu t'noies dans cette torpeur molle et confuse du consommateur lambda, des effluves de classe moyenne imbibant tes habits trop légers, trop peu pudiques, trop vulgaires. T'as l'impression que toute cette malbouffe comble le trou béant dans ta poitrine, entretient les engrenages de ta p'tite usine tandis qu'tes mandibules claquent sur les matières plastifiées. Alors tu danses sur cet équilibre instable, les yeux dans le vague, animée d'une langueur que rien ne saurait vaincre.

Et puis soudain un choc qui t'déracine de pied en cape. Un crissement, un souffle et une exclamation après t'es affalée par terre dans ta collection de sacs difformes. Tu ressembles à rien dans tout ce fatras, t'es plus qu'une boule de douleur et de dépit avachie sur elle-même. T'es plus une fille, t'es un bordel. Ouais, t'es même plus un petit fragment d'être humain. Tu mets du temps à réaliser, à remettre en place toutes les idées qui s'bousculent dans ta caboche livrée en pâture à la société. T'as le cerveau en pagaille mais tu puises dans tes dernières ressources de fierté - la seule denrée dont tu manqueras jamais - et tu t'relèves au prix de ta sieur et toise de toute ta hauteur la madame qui offre à présent sa main au vide.

« Ça vous prend souvent de foncer dans les gens avec votre cadie ou c'est un hobby occasionnel ? Aidez moi à ranger toute cette merde et on sera quittes. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Pulsion conformiste   Dim 13 Juil - 9:59

Spoiler:
 

Main tendue, vide. Excuse, agression. Tu te redresses, fronces légèrement les sourcils. T'es pas du genre malpolie mais tu n'aime pas non plus qu'on te prenne pour une conne ou qu'on te parle comme une merde. Ca vous prend souvent de faire pic-nique dans les rayons de supermarché et de ne pas savoir accepter une excuse en bonne et due forme ? C'est sorti tout seul. Histoire de remettre les pendules à l'heure. Tu ne vas pas t'en aller et la laisser se débrouiller mais tu ne vas pas non plus jouer les punching-ball. Tu la laisses se redresser la gamine, puisqu'elle veut jouer à la grande. Tu t'approche et poses le regard sur l'étendue des dégats. Nouveau froncement, interrogation : Bon déjà, va falloir me dire ce qui était à vous et ce qui n'est que dommage collatéral de la collision ... Parce qu'avec toute la bonne volonté du monde et face aux nombres de paquets entre-ouverts et bouteilles à moitié vides, faire le tri n'est pas instinctif. T'as envie de souffler, de ronchonner mais tu t'abstiens. Après tout, toi tu es cool. Tu n'es pas là pour ça. Tu te veux différente, hors des normes. Tu n'es pas pressée et tu refuses qu'une banalité pareille te gâche la journée. Alors tu fais un effort, tu souris même et puis la suite, tu verras ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pulsion conformiste   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pulsion conformiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-