AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien   Jeu 5 Juin - 20:50

Elle n'est l'enfant de personne.
Elle n'est l'enfant de personne, pas même du monde entier, elle n'a pas d'entrailles et plus de mots. Elle a dans les yeux ce vide propre au 21ème siècle et l'air faussement sensuel des chattes de gouttières, la rancoeur accumulée de toutes ses promesses de façade et ses histoires de passage, et puis rien d'autre que la peau sur les os comme un manteau d'hiver ; elle n'aime pas le bitume et les villes tentaculaires dans lesquelles elle traîne son ombre, et puis son reflet sur les pavés, les vitres teintées, et les yeux de ces gens-là, les paupières affaissées et la bouche silencieuse ; le bonheur ne leur survit pas.
Alors elle est partie.
Elle s'est heurtée à leur silence, puis elle non plus n'a pas su quoi dire, les pardons se sont pendus au bord des lèvres et l'ont laissé vide.
Elle n'est l'enfant de personne.
Ses yeux à elle sont remplis de nuage, parce qu'elle n'a plus rien à voir, plus rien à ressentir ; les nerfs sont inertes d'avoir déjà trop vécus. Elle claque toujours pas, à vrai dire, elle erre, avec cette impudeur sourde de ceux qui ne savent pas comment partir. Il lui faut du théâtre, du grandiose, des larmes empressées, des embrassades et des discours fracassants, il faut que sa mort soit une lame de fond qui ravage. Il faut que le monde s'arrête, ou qu'il tourne à l'envers, il faut que le soleil s'éclipse et ne revienne jamais ; mais elle n'est là pour personne et personne n'est là.
Personne.
Elle n'est l'enfant de personne.
Elle ne sait plus quoi faire alors elle veut raconter l'océan, la nuit, les étoiles et puis le vent, elle veut savoir le sable froid et les pieds qui crissent, le coeur à contre temps et le corps alangui. Elle a le cerveau en dérangement et le feu dans les artères, mais ses pas ne laissent aucune empreinte ; elle est légère, elle est plume, elle caresse du bout des doigt et s'en va, au gré du vent à corps perdu, elle ne reviendra pas. Elle a la mémoire qui flanche et tout juste 20 ans,
elle veut qu'on la prenne par les hanches
et oublier le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien   Dim 8 Juin - 14:44

Là où les vagues lancinantes viendraient lui lécher la peau,
Là où ses pieds à nu connaîtraient la granuleuse morsure du sable,
Là où humides les chevilles se laisseraient prendre au vent froid du soir,
Il aurait marché, il marcherait comme il marchait maintenant sous l’arc sidéral, sous le noir invariable. Troqués la cigarette et ses dessins blancs confiés à l’air noir comme secret, troquée la cigarette pour le poids de la bouteille au bout d’un bras qui tombe. Sa paume croquée en buée sur le verre, sa démarche hésitante. L’ourlet et les chaussures tenues dans l’autre main faisaient signe vers sa présence d’esprit intacte encore.
Chaque pas comme pochoir dans le sable, chaque empreinte avalée aussitôt par les flots, et le sable laissé intact… Rien pour témoigner du passage d’un inconnu, d’un étranger déjà parti, déjà passé.
Fantomale une silhouette en miroir décrivait sous la lune un tracé parallèle, son aura blonde pour tout sillage et tout ce qu’il pouvait percevoir depuis là.
Il marcha encore, encore un moment. Puis il s’assit hors de portée de l’eau qui voulait le suivre, et planta la bouteille dans le sable à son côté, une invitation. L’horizon tangua comme l’alcool dans son corps. La silhouette blanche était tout près maintenant, il le sentait. Et fébrile il se sentait comme plein d’une énergie que rien ni personne ne lui permettait plus de dépenser… d’offrir. Le cœur excavé il aurait voulu au moins ça, oui ; il aurait au moins voulu pouvoir se donner…
Revenir en haut Aller en bas
 

soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N'ayons l'air de rien, restons naturel... [Lara Anew]
» N'ayons l'air de rien, restons naturel... même au resto ~
» Soyons fous ;D
» Ne soyons pas si hatif...
» Soyons bêtes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-