AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 lay its story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: lay its story   Sam 31 Mai - 6:57

t'étais là, sans savoir depuis combien de temps. s'il y avait une heure ou un mois que t'avais vu s'agiter les mains de ta mère, de ta soeur, de ton frère. tes yeux étaient rouges d'avoir trop pleuré, et toi, tu marchais sur ce sentier. fatiguée, t'essayais d'oublier. effacer les traces de ta vie, de ton passé. à mesure que tu t'enfonçais dans les bois, t'avais cette sensation étrange de te décharger d'un poids immense. tu te sentais libre. libérée. tu t'arrêtas sous un chêne, ou un saule. commenças à creuser un trou dans la terre. remuant le sol, tu chantais ta berceuse, de ta voix un peu cassée, un peu rauque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: lay its story   Sam 31 Mai - 9:34

Tout plaquer avait sûrement été la chose la plus difficile que j'avais eu à faire, mais maintenant que j'avais retrouvé cette sacrosainte liberté que tout le monde se targuait de posséder je me rendais compte que cela ne serait pas si facile. Être libre, c'était surtout devenir parfaitement indépendante, ne dépendre de personne, et pour moi, c'était une grande première.

Ma destination, je l'avais choisie au hasard en plantant mon doigt sur une carte. Après, il avait suffit de repérer l'arrêt de bus le plus proche et en avant. Sauf que je n'avais pas vraiment prévu d'être débarquée sur une route longeant les bois, au milieu de nulle part. En regardant partir le car, je songeais que j'avais peut-être fait une connerie, mais un jappement émanant de mon sac me rassura. Je n'étais pas toute seule. Un sourire aux lèvres, je m'accroupis et dézippais mon sac à dos pour laisser respirer le chiot que je trimbalais secrètement avec moi.

— Salut ma passagère clandestine.

Je la déposais sur le bitume et me relevais, passant mon sac sur mon épaule. Lorsque je reposais les yeux sur le sol, je constatais que la chienne n'était plus là. Paniquée, je jetais un regard autour de moi et repérais le bout d'une queue touffue qui disparaissait dans les fourrées.

— JULIA !

Non, non, non ce n'était vraiment pas le moment et encore moins l'endroit. La peur au ventre, je me mis à courir au hasard dans les bois, cherchant le moindre signe de la présence du toutou. Une heure plus tard, j'y étais encore. Fourbue par la course, je découvris une fille au fond des bois.

— Euh... Vous n'auriez pas vu un chien ?

Je n'avais pas voulu la déranger, elle ne semblait pas dans son assiette, mais c'était une urgence.
Revenir en haut Aller en bas
 

lay its story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.
» Story AG2R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-