AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 one two three, one two three, drink.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: one two three, one two three, drink.   Lun 19 Mai - 19:02

Tu déposes le verre, vide, sur le comptoir. En commande directement un autre. Le neuvième. Ou dix-neuvième ? Tu n'comptes plus. T'es tombé sur son nom, quelque part, dans un journal. Ça t'a remis les idées en place. T'a écarté des distractions rencontrées depuis ton arrivée ici. T'a rappelé pourquoi tu étais là, dans cette ville paumée, loin de chez toi. Puis, la douleur t'es tombée dessus comme une enclume, un peu comme si elle n'avait attendu qu'un meilleur moment pour te rappeler qu'elle existait, encore. Qu'elle existerait toujours. Contre ton flanc, ton arme de « service ». Qui pulse pour crier vengeance. Dans ta tête, des noms qui se mélangent. Des idées qui dérangent. L'alcool te monte à la tête. Mais t'en avais besoin. Sinon, t'allais devenir fou. Tu l'es déjà, sûrement. « vous savez quoi ? je vais tuer un homme. » lances-tu à la personne à ta droite au comptoir, sans même lui avoir jeté un oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Mer 21 Mai - 15:56

Tu le regardes comme un perdu. L'alcool commence à te monter aux yeux, avec des larmes aussi. T'as trop bu, et t'es trop triste. Il va tuer quelqu'un, il a dit.
- Qui ?
Toi, avec un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Mer 21 Mai - 16:19

Y a des lames de rasoirs dans tes yeux noirs. Quand tu tournes le visage vers lui, tu embrasses des yeux sa peau chocolatée claire. « kenny. » Kenny, c'est qui ? Il ne sait pas, toi non plus. Peut-être que personne ne sait, en fait. Tes lèvres s'esquissent en un sourire carnassier, qui n'a rien de joyeux, en soi. « pourquoi es-tu si triste ? » Ça se voit dans ses iris, qu'y a comme une faille dans le calice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Mer 21 Mai - 17:43

Tu étais rentrée complètement stone de la plage. Tu avais besoin de te reprendre poupée. De tout oublier. De finir dans des draps immaculés et de te réveiller dans les tissus souillés par la luxure. De n’être qu’un corps. De ne plus être une personne. Mais, pour cela, il faut boire. Tu avais revêtu un mini short en jean et un débardeur blanc surmonté d’une veste de tailleur. Tes escarpins mettaient tes jambes bronzées aux UV en valeur. Maquillée et apprêtée pour séduire, tu t’engageais ans le bar et t’assis à un tabouret du bar sans prêter attention aux gens alentours. « Un TGV s’il vous plaît. » Un soupir t’échappe. Seule. Toujours. Puis la conversation à côté de toi t’interpelle. Un sourire sarcastique étire tes lèvres. « Si vous avez besoin d’un guetteur … » Tu ne les regardes pas. Tu continues juste à fixer tes mains, ta bague de fiançailles ornant encore ton doigt. Tu le fait tourner autour comme s'il pouvait te faire remonter le temps avec un simple déclic.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Jeu 22 Mai - 16:00

Kenny, il dit, Kenny tu cherches et ça te dit rien, tu dois avoir les idées trop alcoolisées. Il n'y a plus qu'un prénom qui a du sens dans ta tête, c'est Alix, Alix, Alix, mais t'évite d'y penser, parce que ça tape la tête.
Ça fait encore plus mal que la vodka.
- Pourquoi es-tu si triste ?
Le genre de question qui te donne envie de pleurer, une nouvelle arrivante t'aide à l'ignorer, et puis tu reprends une autre gorgée, ça, c'est fait.
Elle offre son aide, la belle, pour le meurtre organisé. Tu t'en fiches, tout ce que tu vois c'est un diamant d'amour à son doigt, du genre qu'on donne à quelqu'un qu'on aime pour que tout le monde le sache.
Toi.
Tu te marieras jamais.
Sauf avec Alix dans tes rêves.
- T'es mariée ?
Sale gosse impoli saoul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Jeu 22 Mai - 16:11

Tu regardes toujours droit devant toi. La surface lisse du comptoir. Un peu humide par endroit, là où elle brille, sûrement à cause de quelques maladroits. Mais qui ne l'est pas, ce soir ? Ou peut-être qu'on est déjà le matin. Non, pas encore, hein ? T'en sais rien. L'autre ne répond pas, et tu ne dis plus rien non plus. Après-tout, Kenny, y a personne qui le connait ici. Pourtant tu sais qu'il est là. Quelque part. T'arrêtes de réfléchir. À la place, tu prends une gorgée. Encore une. Tu sais même plus si tu tiens debout. Le tabouret fait l'affaire, pour l'instant. Y a une voix féminine qui s'élève, mais tu te contentes de grimacer. Ta tête commence déjà à cogner, un peu. Mais à la question du bonhomme, tu lèves enfin les yeux. Tournes la tête. Et la vois. Merde, comment elle s'appelle, déjà ? Ah oui, Avalon. Tu serres les dents. Même avec la brume de l'alcool, tu l'as reconnue. Tes pupilles arrivent à s'accrocher à cette bague qu'elle a autour du doigt, et sans vraiment savoir pourquoi, ça te fait un peu chier. Comme si le bonheur des autres t’écœurait. Muet comme une carpe, les doigts agrippés autour de ton verre, tu la fixes en attendant simplement la réponse, oubliant pour un bref moment ton histoire de meurtre organisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Jeu 22 Mai - 16:53

Ta boisson arrive bien trop lentement à ton goût. Tu as vraiment besoin d’alcool putain. Tes mâchoires se serrent et se desserrent comme un balai incessant qui ne se voit que par les muscles qui s’activent sur tes joues. Enfin, le barman te dépose ta boisson et tu portes le verre à tes lèvres, laissant le liquide descendre dans ta gorge et t’incendier le gosier. Cette distraction te permet de réfléchir à la réponse à donner. Tu finis par relever la tête et enlever la bague de ton doigt, faisant scintiller le joyau à la lumière des lampes artificielles du bar. « J’aurais du. J’ai déserté avant d’arriver devant l’autel. » Tu hausses les épaules comme si tu t’en fichais mais tes yeux en disent long sur ton ressenti. Tu as honte de ton geste mais il était si lié à ta famille. Tu l’aimais. Pas lui. Enfin tu crois. « Je vous paie une autre tournée ? » T’as pas fini ton verre, et alors ? Tes yeux papillonnent entre le bar et l'inconnu bronzé mais ne se posent jamais sur Maevan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Lun 26 Mai - 16:20

Elle retire son diamant et elle le pose là comme si elle l'aimait pas, comme si elle savait pas quoi en faire. Toi, t'es fasciné par ce petit soleil qui attrape toutes les couleurs, c'est un piège à lumière.
- J’aurais du. J’ai déserté avant d’arriver devant l’autel.
Tu la regardes de travers, l'inconnue, tu devrais pas, l'inconnue, parce que c'est une inconnue, mais tu le fais, quand même. C'est comme Alix. Alix qui est partie dans un coup de téléphone. Alix qui a déserté avant que t'aies eu le temps de dire encore une fois je t'aime.
- Je vous paie une autre tournée ?
T'agites la tête, oui, oui.
- S'tu veux. C'est sûrement pas une bonne idée. On est déjà dans un état pas mal avancé là. Et lui là il va vraiment tuer quelqu'un si ça s'trouve, faut p'têtre qu'il ait les idées bien claires pour tuer quelqu'un.
Bah !
Tu retrouves ton semblant d'éloquence ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Lun 26 Mai - 18:53

Tu remarques vite qu'Avalon ne te regarde pas. Pas du tout. Ou peut-être que c'est toi et ta vision embrumée qui t'assaille. Brume, embrumée, ça résume bien la situation, peut-être. Tu ne réponds pas, tu connais l'histoire de la demoiselle. Alors, tu restes muet, plongé dans une discussion sans sons entre ton verre et toi. Une autre tournée ? Tu relèves brièvement les yeux, hoches la tête. « pourquoi pas. » T'es plus à un verre près. T'es plus à un gramme près. Que va dire Brume quand elle t'entendra rentrer, hein ? Est-ce qu'elle comprendra ? Que t'es miné d'au fond, qu'y a une bombe qui a explosé dans tes entrailles pour n'y laisser qu'un champ de ruines ? Ton coeur se serre. Du moins, ce qu'il en reste. « c'est pas si ça s'trouve. je vais vraiment tuer quelqu'un. faut juste que je mette la main sur lui. vous savez ce qu'il a fait, ce type ? hein, vous savez pas ? » Non, qu'ils ne savent pas, Mae. Tes yeux, cernés de poches sombres sous les paupières, se ferment un bref instant. Tu revois les diamants dans son sourire, t'entends encore résonner son rire. Quand tu rouvres les yeux, ta haine te fait voir rouge. Pourtant t'es calme. Comme un robot. Un robot alcoolisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   Sam 31 Mai - 5:30

Tu sens le regard de l’inconnu te regarder de travers. Un frisson t’échappe et une grimace tord ton visage. Tu lèves la main pour recommander d’autres boissons et reporte vite ton attention sur le bar, une tension venant soudainement loger dans tes épaules. C’est trop d’un seul coup mais, comme d’habitudes, tu encaisses. Tu ne laisses rien transparaître. Tu ne préfères rien faire. Mais Maevan te détourne de tes pensées. Il est vraiment pas très clair et tu sais qu’il est comme toi. Que e confier n’est pas vraiment son fort. « Tu veux vraiment en parler Maevan ? » Tu tournes enfin tes yeux vers lui et souris légèrement comme pour lui dire hé ! Tu ne crains rien. Les verres arrivent, tu les distribues. « A la vôtre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: one two three, one two three, drink.   

Revenir en haut Aller en bas
 

one two three, one two three, drink.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]
» Drink up baby, Drink up with me ◊ Oksana
» Drink with or without me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-