AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 crazy kids.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: crazy kids.   Lun 19 Mai - 12:38

les bruits de la foule. le bruit des machines. les cris, la joie. tout ça, ça te rappelle ta france. ça te rappelle paris. tu ris. tu t'approches d'un vendeur, et demandes d'une voix candide : « vous faîtes des barbes à papa ? » il hoche la tête et tu lui en demandes une. ici, t'as l'impression d'avoir une bouffée d'air frais. ici, t'oublies ta maladie. t'es qu'une enfant, brume. une enfant qui n'a jamais eu d'enfant que le nom, arrachée trop vite à l'innocence d'une vie dans l'ombre. et tu grimaces devant tous ces couples qui se tiennent la main et s'embrassent, en te rappelant qu'un homme t'attend à la maison, et qu'un autre espère ta présence à ses côtés. que ta vie, malgré son insécurité, est imprévisible et bien plus mouvementée que t'aurais pu l'espérer. tu replaces correctement la tiare de princesse que t'as déniché, et tu croques dans la masse duveteuse de sucre à pleine dent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: crazy kids.   Ven 23 Mai - 11:32

Arrivée il y a peu et déjà elle se retrouve au milieu de la foule. Une fête foraine. C'est vraiment une enfant Trivia malgré tout. Malgré les papiers, malgré les études. Incapable d'attendre plus longtemps. Elle sautille de stand en stand, comme si elle avait 16 ans de moins. Elle ne s'arrête que quelques secondes. Juste assez pour s'imprégner de la bonne humeur et des couleurs. Sa silhouette se faufile entre les couples et les clowns. Entre les amours et les rires. Certains la regardent bizarrement. Elle a l'habitude. Ses sens sont en folie. Trop plein de sensation. Ivresse. Et finalement cette odeur particulièrement agréable qui prend le monopole de son esprit. La barbe à papa. Elle s'apprête à faire la queue quand son attention change encore de cible. La brune est trop dispersée, comme toujours. Il y a cette jeune femme, une boule de sucre rose dans une main et une couronne sur les cheveux. Elle est belle mais surtout féminine. Ce que la brune n'est pas. Ce qu'elle voudrait être. Alors elle courre vers cette fille, les yeux brillants. Ne pensant même pas qu'elle pourrait paraître bizarre. " Excuse moi, tu l'a trouvé où ta tiare ? " Il lui en faut une, cette simple idée la rend intenable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: crazy kids.   Mar 27 Mai - 14:20

tu mords à pleines dents dans ta sucrerie rose bonbon. rose barbe à papa. tu louches presque dessus, alors que le sucre à profusion te colle à la peau. ça te fait à la fois du bien et du mal d'être entre ces couples, d'être dans cette atmosphère que t'as connu un jour. cette insouciante qui brille dans les prunelles de tout un chacun, t'aimerais la ressentir. mais au fond de ta tête, tu les entends encore bourdonner tes problèmes. t'entends encore ta petite voix te dire "eh brume. t'es condamnée, tu le sais. tes jambes vont te lâcher. peut-être pas maintenant, mais surtout pas jamais. tu peux pas leur faire confiance : elles sont aussi éphémères que la brume à laquelle on te compare. la brume que t'es, inatteignable." tu tournes la tête de droite à gauche et mords encore, les larmes aux yeux, dans ta boule de sucre. tu vas pas pleurer brume, t'es une adulte. heureusement, une jolie brune un peu garçon manqué s'approche de toi et te sort de tes rêveries. tu te mordilles la lèvre inférieure avant de déclarer, un peu gauche et embarrassée : « dans un Disney Store, à Paris. » ton accent anglais est assez mauvais d'ailleurs, t'ajoutes pour toi-même. « mais si tu veux je... je dois retourner à paris. un jour, bientôt. je pourrais peut-être t'en prendre une ? » tu proposes, toujours un peu timide. t'étais ravie ce matin quand tu l'avais apposée sur ton crâne mais là, maintenant, tu te sens idiote avec ça. on dirait une grande personne qui tente désespérément de se raccrocher à sa jeunesse. me quittes pas, ça semble souffler. douce jeunesse, restes avec moi. « tu t'appelles comment ? » tu demandes finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: crazy kids.   Dim 1 Juin - 20:51

Il a l'air fragile, ce joli bout de femme. Mais c'est qui attire les hommes non ? Voilà ce qu'elle a toujours pensé Trivia. Elle aimerait avoir de belles formes, paraître un peu frêle et être gracieuse. Elle a essayé mais ce n'est pas vraiment fait pour elle. Tout comme les relations amoureuses. Il lui faut quelque chose d'intense mais de court. Des sentiments qui ont à peine le temps d'être prononcés. Que tout s'arrête avant que les petites habitudes ne se mettent en place. Avant qu'elle ne puisse penser qu'elle finira par se lasser. C'est malheureux mais elle s'y est résignée depuis son départ. Alors devant cette rousse aux airs un peu tristes, elle ne peut s'empêcher de l'envier. A son accent, elle n'est pas d'ici. Pas du tout. Européenne sûrement. Française si sa tiare vient de Paris. « C'est vrai tu voudrais bien ? Merci, ça serait vraiment super si je pouvais en avoir une ! » Elle trépigne déjà d'impatience. Toujours cet enthousiasme débordant qui la caractérise. Elle est comme ça, lunatique et dissipée. Éparpillée. Au fond d'elle, elle sait qu'il y a peu de chance pour qu'elle en ai une de couronne. Une aussi brillante. Mais elle s'en fout. Cette simple proposition pourrait lui donner de la bonne humeur pour une semaine. « Trivia, enchantée. Tu dois avoir un nom de princesse... » Ça sort naturellement. Elle se dit intérieurement que si elle était un homme, elle pourrait très bien tombé amoureux d'elle. Son air timide donne envie de la prendre dans ses bras, de la protéger du monde et de l'éternité. « Je n'aime pas vraiment être entourée de couples. » Est ce qu'il y a des gens qui ne sont pas fait pour l'amour ? Elle en fait peut-être partie. Pourtant elle a essayé, longtemps. Elle s'est forcée. Alors elle lance un regard rieur à la rouquine aussi douce que la sucrerie qu'elle tient entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: crazy kids.   Mer 11 Juin - 11:14

tu pioches encore dans l'amas rose, comme si ta vie en dépendait. ce sucre, c'est ton moyen à toi de te raccrocher à la vie, de te calmer les nerfs aussi. au fond, t'exploses. en sanglots, comme une bombe à retardement. et à peine t'as proposé ça à la brunette que tu regrettes finalement. parce que t'as plus le choix : le retour est programmé. arrêté. obligé. tu n'as plus le choix, parce que tu lui as promis à elle. à la belle. elle a l'air sévère, mais elle est tout le contraire : tu le vois dans ses yeux, calmes mais tempétueux. elle te fait penser à ta barbe à papa. douce et sucrée. « mais faudra que tu me donnes ton numéro pour que je te la rapporte quand je l'aurai. » tu déclares simplement, un peu de lassitude dans la voix. tu dis les choses comme tu le vois. mais ça te fait du bien d'être là à discuter, de la voir tremblante d'excitation. t'as envie de te sentir comme ça, d'être au bord de l'implosion. en fait, cette brune, c'est une étoile filante. un bout de météorite qui s'est perdu dans les limbes et qui continue son chemin, sans se préoccuper du reste. ça te fascine. puis son commentaire t'arrache un rire. franc, sonore. t'as jamais aimé ton prénom, brume. c'est trop atypique. trop étrange. « non. je m'appelle juste brume. trivia, c'est beau. ça sonne bien. et ça fini par un "a", comme les prénoms de filles. » tu dis avec une moue. t'as toujours voulu avoir un "a" à la fin de ton prénom. ça aurait signifié que t'étais une fille, une vraie. là, t'es qu'un amas de chairs, avec un sexe qui n'est pas réellement défini. t'es une fille, mais que biologiquement. intérieurement, tu sais pas. tu pourrais être n'importe qui sans ton "a". mais tu divagues. trop de sucre. « moi non plus. mais les fêtes foraines n'attirent que ça ou presque... » tu déclares, un peu lasse. ça te rappelle ta situation indéfinie. tu sais pas qui tu aimes, et un jour ou l'autre faudra décider. aimer deux personnes, c'est interdit ; blasphème. mais c'est le cas pourtant... et faudra que tu sacrifies l'un de tes possibles futurs avec l'un d'eux. soit le policier, soit le "délinquant"... mais rester comme ça, dans l'indécision, dans le flou, c'est impossible. « tu veux faire semblant d'être en couple avec moi ? » tu demandes d'un coup. ta main vient chercher la sienne, timidement toujours. juste se tenir par la main, même si vous risquez d'être dévisagées. juste pour oublier les problèmes, la solitude de ton âme qu'aucun de ces deux prétendants ne parviennent à chasser. abandonnes-moi, douce solitude. je ne veux plus de toi. je te renie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: crazy kids.   Mer 18 Juin - 7:07

La rouquine a l'air d'être sérieuse dans sa proposition. Mais elle n'y prête déjà plus attention à cette couronne. Il suffit que quelqu'un lui en ai proposer une pour que tout aille bien. Tout ce qu'elle a dans la tête pour le moment c'est cette jeune femme. Belle et attendrissante. La barbapapa entre ses doigts parait démesurée devant sa douceur et sa fragilité. Une protection rassurante. Symbole des traces de son enfance encore présentes en elle. Les deux sont opposées. En apparence. Elles dégagent des énergies différentes. Fébrilité pour l'une. Excitation pour l'autre. Ça tourbillonnent et ça se cherchent pour montrer qu'au fond il y a des sentiments identiques. « Brume... Pas princesse t'as raison. Plutôt femme mystérieuse et séductrice. » Parce que personne ne s'appelle ainsi. Léger et pourtant dense. Des lettres qu'on ne peut pas oublier. Elles ont l'air d'avoir le même problème toutes les deux. La féminité. Trivia elle ne se voit pas fille. Encore moins femme. Ni gracieuse, ni émotive. Elle ne sait ni séduire, ni aimer. Aucun besoin de protection. Pas assez fragile. Elle aimerait pourtant être autre chose qu'une brindille volante au gré du vent. Autre chose qu'une âme. Indéterminée. Aucune genre. Son corps c'est le reflet de sa peur. Voilà pourquoi ils sont en conflit tout les deux. Il est le miroir de sa propre fragilité. Celle qu'elle dissimule derrière l'incendie de ses yeux brutes. « De nous deux, tu es plus fille que moi tu sais. » Et la rousse avoue. Un autre point commun. Leur malaise qui fait tâche au sein de ces personnes complices et amoureuses. Ce quelque chose qui vous rend nostalgique et coupable. Celui qui vous rappelle que vous êtes juste seuls et perdus. Qui vous donnerait presque la nausée. Et soudain il y a ces mots accompagnés de cette main presque candide qui se glisse dans la sienne. La brune se retourne vers elle. Bouche bée l'espace d'une demie seconde. Ses yeux se plantent tendrement dans les siens. Elle serre plus fortement sa main, entrelaçant leur doigts. Finalement un sourire sans fin emplit d'amusement, apparait sur son visage. Ce sourire de petite fille qui découvre un trésor. Un de ceux qui font oublier les alentours. Les hauts et les bas. Qui ancrent le présent dans la réalité. « Pourquoi juste faire semblant ? » autant jouer jusqu'au bout. Alors elle s'approche de son visage. Ce n'est ni lent ni rapide. Juste naturel. Elle depose ses lèvres à la commissure des siennes. Ni séduction, ni désir. Juste un jeu spontané. Avant d'avancer lentement, insouciante. Calquant sur ses traits cette émotion que l'on ressent lors du premier rendez-vous, presque parfaitement. « Alors mon amour, où nous serions nous rencontrées ? » Trivia elle est entière. Invente toi une vie jolie rousse. Je te l'offre. Ton cadeau. Rien que pour toi. Rien qu'à toi. Comme ca quand ca n'ira pas, tu penseras a cette vie. Cette vie qu'on aura eu l'espace d'une après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: crazy kids.   

Revenir en haut Aller en bas
 

crazy kids.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-