AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Pas chel la voitoure, pas chel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyVen 9 Mai - 14:27


J'arrête ma moto au pied de la résidence, tandis que le portail du parking s'ouvre. Je sais qu'il est bondé, déjà. Trop petit ; tout juste la place pour dix voitures. Mais moi, ma moto s'y glisse, docilement, discrètement. Hors de question de la laisser dehors, je suis prêt à la monter à mon appartement pour veiller sur elle. Ma moto, ma précieuse moto.
J'ôte mon casque, coupe le moteur, avance à côté d'elle pour les dernières dix mètres qu'il nous reste à parcourir. Je la range dans un coin, là où aucune voiture ne saura l'abîmer, ni personne la voler. J'y glisse une chaîne et récupère mon sac. Puis je me tourne. Là, une voiture m'interpelle. Portière du conducteur ouverte, clé sur le contact. Mais encore ?


Dernière édition par Ulliel le Ven 9 Mai - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyVen 9 Mai - 17:19

Elle entend une moto passer au loin et elle n'y fait pas attention. Enfant obéissante, elle reste assise, là à attendre, comme on lui avait dit. Assise sur le trottoir, elle bouge pas, elle et ses airs fantomatiques. Elle obéit sagement, c'est ce qu'elle a toujours fait. Elle et son regard d'enfant. Elle entend des pas, elle attend un peu. Et puis elle lève la tête, curieuse. Un homme se détache du décor qu'elle avait vu jusque là. Il regarde la voiture et son cœur panique. Elle se lève et s'interpose entre lui et la voiture avec toute la maladresse de l'enfant. Elle bégaye, elle pagaye avec les mots. Elle a la bouche de l'enfant qui n'a jamais appris à parler. Elle a la silhouette fragile. Et les mots sortent avec toute la sévérité dont elle est capable. Le propriétaire va revenir. Il m'a demandé de jeter un coup d’œil dessus. A vrai dire, le propriétaire traînait en longueur. Il avait dû être retardé, elle ne savait pas, mais elle se faisait fatiguée d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyVen 9 Mai - 18:20


Quoi, deux secondes que je reste là, à regarder le volant ? Deux secondes avant que des bruits de pas me forcent à tourner la tête. Une fille vient se poster entre moi et la portière. Elle a peur que je pique la voiture ? Mais moi je préfère les motos. Ah, ok. Mais t'habites ici ? Je ne l'ai jamais vue. J'espère qu'on ne l'a pas interpellée dans la rue. Elle me semble naïve. Encore plus que moi. Elle attend peut-être depuis des heures.  


Dernière édition par Ulliel le Sam 10 Mai - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyVen 9 Mai - 19:31

Il la regarde et elle regrette de s'être levée. De s'être interposée. Elle aurait pu être loin d'ici. Au lieu de ça elle se retrouvait à attendre un conducteur qui ne venait plus. Un peu la répétition de toute sa vie. Elle attendait des gens qui ne revenaient jamais. Et pourtant, elle gardait toujours l'espoir, qu'ils tournent un jour les talons. Où est-ce qu'elle habite exactement ? Elle ne le sait pas. Elle ne l'a jamais su. Et maintenant elle ère avec toutes ces autres âmes dans cette ville maudite. Elle hésite et elle répond. Oui, j'habite ici. A Banff. Simplement. Comme une réponse évidente. Banff est son nouveau lieu de vie. La ville entière l'abrite. Banff est sa maison. Les rues sont son salon. Elle joue le chat errant de Banff. Et puis elle s'assoit. Elle est fatiguée. Elle marche toute la journée d'un endroit de repos, se repose si peu. Assise en tailler devant la voiture abandonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptySam 10 Mai - 16:57


Elle me répond qu'elle habite à Banff, je hausse les sourcils avec un sourire. Je jette mon sac sur mon épaule, il devient lourd au bout de ma main. Enclume. Non, je voulais savoir si tu vivais ici, dans la résidence. Je ne t'ai jamais vue, tu viens peut-être d'arriver. Être gentil, ça m'a détruit. Mais je n'arrive pas à être méchant, j'essaie parfois, pourtant. Je m'enferme dans le supermarché où les gens ne sourient jamais et j'attends qu'ils me contaminent. Mais à chaque fois que j'en sors, je redeviens gentil.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyMer 14 Mai - 20:11

Il est là, il bouge, il vit et Solar le regarde avec toute la suspicion qu'elle peut avoir. Elle ne sait pas comment réagir face aux sourires et aux rires. Solar dubitative. Solar elle connait l'alphabet par cœur, elle sait compter jusqu'à dix mille, elle a lu Hemingway et Zola, mais elle ne sait pas comment réagir face à des inconnus. Solar qui fuit des questions. Des questions auxquelles elle n'a pas de réponses. Où elle vit ? A Banff. Le seul endroit qu'elle connaisse. Les autres sont noyés dans une obscurité trop sombre d'un passé qu'il vaut mieux oublier. Non il ne l'a jamais vu. Elle fantôme qui hante depuis si peu de temps une ville nouvelle. Alors elle répond. Elle répond avec sa voix douce et sa langue abîmée par le sucre qui coule de ses mots. Non, je ne vis pas là. Elle pensait qu'elle aimerait bien. Elle qui n'a d'affaires que quelques affaires, rien d'encombrant. Poser son non-encombrement quelque part. Quelque part où elle arrêterait de se trouver encombrante.
Elle soupire, elle expire de l'air. Les yeux qui se ferment, les yeux qui pensent, elle réfléchit. Elle réfléchit à beaucoup de choses, elle se demande ce qu'elle va faire ce soir, où elle va aller. Et elle ouvre ses petits yeux verts de chat curieux. Je viens d'arriver, ça oui. Et toi ? Ca fait longtemps que tu es ici ? Elle regarde l'homme qui se tient en face d'elle. Elle lui a déjà imaginé une vie, un passé, un futur, mais elle veut savoir si elle a vrai. Si elle ne s'invente pas des histoires pour s'imaginer qu'elle n'est pas seule dans sa perte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyVen 16 Mai - 19:27


Elle semble hésiter. Je ne lui en tiens pas rigueur, c'est comme si ici, simplifier les choses les rendait aussi particulièrement inaccessible. Elle finit par m'avouer qu'elle ne vit pas ici. C'est tout, j'attendais un peu plus d'elle mais je me tais. La déception, je connais, je sais dissimuler les petits maux. J'opine du chef en souriant. Je me prépare à la libérer de son fardeau, de son interminable attente. Mais elle me devance. Ca fait un mois environ. J'habite au sixième. Je désigne le haut de la résidence du doigt et du menton. Si tu veux, tu peux y aller, je garderai la voiture à ta place. Trop gentil, comme d'habitude. Mais cette fois-ci, je doute qu'elle accepte. Peut-être que dès qu'elle sera partie, je volerai la voiture. Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  EmptyLun 19 Mai - 23:19

Assise, face à lui. Non elle ne vit pas ici. Elle vit partout et nul part. Elle n'avait plus rien. Et elle n'avait jamais rien eut. Alors elle reste assise sur l'asphalte. Le visage de chat s'en fiche du temps qu'elle a passé là. Elle n'a rien d'autre à faire. Il lui dit que ça fait un mois qu'il est là. Un mois. C'est beaucoup et en même temps c'est rien. Un mois dans un appartement chouette, ça passe vite. Un mois à faire le chat errant, c'est long. Enfin, elle le devine ça. Elle n'en sait rien. Ça ne fait que quelques longs jours qu'elle est là. Mais pour l'instant, elle fixe le ciel. Elle regarde le haut du bâtiment. La bouche ouverte. Elle ne sait pas quoi penser. Mais ça à l'air joli. Et puis il lui propose de garder la voiture à sa place. Alors elle hausse les épaules. Elle est bien trop naïve pour imaginer qu'il pourrait lui voler la voiture. Elle a le défaut de croire tout ce qu'on lui dit Solar. Solar, on lui a bourré le crâne de conneries, mais elle en doute presque pas. Elle veut repartir de zéro. Oublier tout ce qu'on lui a apprit jusque là. Mais elle boit tous les mots qu'on lui dit avec un peu d'attention. Non c'est bon. C'est à moi qu'on m'a demandé et puis de toute façon, je n'ai que ça a faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty
MessageSujet: Re: Pas chel la voitoure, pas chel !    Pas chel la voitoure, pas chel !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas chel la voitoure, pas chel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-