AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 horses of the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 10:01

La voiture m'avait abandonné là, non loin. J'étais donc arrivé à ma destination finale. En réalité, je ne savais pas combien de temps je comptais rester, ou bien si j'allais réellement trouver ce calme que je pourchassais depuis maintenant quelques mois. Je dévalais donc les ruelles de cette ville qui m'était encore inconnue, là, avec mes patins à quatre roulettes, sac à dos sur l'épaule droite. J'avais fini par m'abandonner non loin d'un lac, m'allongeant de tout mon long dans l'herbe verte, alors que mes deux mains rejoignaient l'arrière de mon crâne. Un long soupir et mes yeux détaillaient le bleu du ciel. J'y étais, enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 10:38

banff. c'était tellement plus calme que los angeles. tu commençais à t'y faire, petit à petit. mais parfois, l'animation te manquait. tes amis te manquaient. ta vie d'avant te manquait. tout te manquait. et c'est ce que tu te dis, là, dans ton fauteuil roulant, alors que l'eau est le seul bruit qui se fait entendre. le silence, tu n'aimes pas trop ça, fauve. et pourtant, tu étais venue dans une ville où le silence était omniprésent.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 11:21

J'avais relevé les manches de ma chemise jusqu'aux coudes, histoire de pouvoir pleinement profiter de ce soleil qui me manquait parfois un peu trop. J'avais entendu dire qu'il était plutôt rare à Banff de pouvoir profiter d'un temps comme celui ci, particulièrement en cette période. C'était peut-être un signe, allez savoir. Un signe que j'étais là pour y rester. Mes paupières s'abattirent deux fois, couvant mes prunelles azurées alors que je reportais mon attention sur cette fille, là, juste un peu plus loin. « Il fait toujours aussi beau par ici, ou c'est seulement une façon de m'accueillir ? » que je lâche accompagné d'un sourire, m'accoudant pour relever légèrement le torse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 14:15

tu fermes les yeux, un instant. le soleil réchauffe ta peau. ça fait du bien, tu t'dis. tu as beau être coincé dans ta cage dorée, ton fauteuil roulant ne t'empêche pas de rêver. tu rêves de pouvoir nager, de pouvoir courir. ah, c'est beau, les rêves. et une voix se fait entendre. tu tournes la tête, et tu poses ton regard bleuté sur l'homme qui vient de t'adresser la parole. tes dents blanches sont de sorties, tu lui souris. « banff doit vouloir te garder entre ses griffes, il neigeait il y a à peine une semaine. tu dois vraiment avoir quelque chose de spécial. » tu dis de ta voix douce, légèrement amusée, sans cesser de le regarder.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 16:16

Mes prunelles détaillèrent un instant le fauteuil de la jeune femme avant de se reposer dans ses yeux. Je connaissais bien tout ça, mon père également était coincé dans l'une de ces machines. Elle me dit qu'il neigeait il y avait de ça une semaine. Réellement ? A San Francisco, ça n'était clairement pas le cas. Oui, le soleil se voulait étouffant. « On a tous quelque chose d'un peu spécial, non ? » mes lèvres s'étirèrent alors que je me rasseyais, passant une main sur ma nuque. « Tiens, toi par exemple, il ne me semble pas avoir vu deux filles avec des cheveux pareils. » je me mis à rire « Tu dois avoir un sacré sens artistique. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 17:44

on a tous quelque chose d'un peu spécial. tu n'en es pas si sûre, au fond, fauve. les gens étaient de plus en plus des clones les uns des autres. ça faisait peur. tu n'étais qu'une tache bleue parmi tant de noirceur. « il paraît que je suis plutôt douée, oui. » que tu dis en souriant. tu étais tatoueuse. une tatoueuse se devait d'être une "artiste", n'est-ce pas ? « et toi, alors ? qu'est-ce qui te rends spécial ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun EmptyVen 9 Mai - 19:39

Une artiste, oui, c'est ce que m'évoquaient toutes ces couleurs. Peut-être avais-je tord après tout, peut-être n'avait-elle même pas choisi sa propre teinture ? Apparemment si. Elle était douée. Et ce avant de me demander ce qui pouvait me rendre spécial. Ma main rejoint un instant mon menton, se glissant dans ma barbe de trois jours, alors que je réfléchissais quelques instants à cette question. « Disons que j'ai assez de détermination pour réussir tout ce que j'entreprends. » mon sourire s'étire. Ça n'était pas tout à fait vrai, mais elle n'était pas obligée de le savoir, après tout. « Je viens tout juste d'arriver par ici, tu saurais pas où je peux trouver un hôtel par hasard ? Et de quoi m'acheter des vêtements de rechange. » car de toute évidence, mon sac ne contenait pas bien plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



horses of the sun Empty
MessageSujet: Re: horses of the sun   horses of the sun Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

horses of the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ Wind Horses, RPG équin.
» 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)
» Horses of Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-