AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 You are the truth they denied.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptySam 3 Mai - 20:30

Mais tu pleures, abel. Qui l'aurait cru ? Tu avais l'air pourtant si fier, lorsque tu es parti. Tu tenais entre tes doigts tout le courage contenu dans l'atmosphère et aujourd'hui Abel, Tu espères disparaître chaque jour plus fort qu'hier. Tu as abandonné ta voiture derrière, la portière grande ouverte. Ça aussi, on pourrait te le voler et c'est tout ce que t'as emporté.
t'es affreusement stupide Abel. C'est ce qu'ils t'auraient murmuré à l'oreille, si tu n'avais pas été assez bête pour disparaître comme ça. Mais tu n'entends rien d'autre que le vrombissement des moteurs et des sirènes au loin. Tu enfonces ta tête entre tes genoux. Il n'y a plus rien. Plus de repères, plus de bourreaux. T'es tout seul et c'est finalement plus douloureux que tout les coups qu'on aurait pu t'infliger. Qu'est-ce qu'il te reste à fusiller, s'ils ne sont plus là pour te pourrir l'existence ? Tes épaules tremblent. T'es peut être encore qu'un enfant, Abel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptySam 3 Mai - 21:09

J'ai laissé un bouquin dormir sur le sable. Nouvel endroit pour passer mes nuits , quand je ne suis pas sous la voile de mon ange. Tissus trop mince pour se sentir en sécurité , mais parfait pour sentir les étoiles. Il dort dans un sommeil profond et moi je m'évade sur ses traits cherchant le réconfort qu'il a dans les rêves. Puis je suis resté là assise à regarder les pages voler contre le vent. Un livre aux milles mots sans importance le premier dont je ne plonge pas la tête à l'intérieur comme dans un océan. Il est comme une simple énigme. Il est banal. Des sanglots flottent dans l'air , les frissons parcourent mon échine. Les larmes c'est horrible et c'est stupide ne les laisse pas emporter ton beau visage , âme inconnu à moitié morte sur le sol , oui une simple épave , un morceaux de bois. Je m'approche de lui et j'attends que sa tête se relève. Je me mets à lui lire mon livre sans raison valable. Comme un mère le fait à son jeune enfant. Écoute et tombe dans un sommeil profond , tout ira mieux demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 4:52

Tu inspires Abel, tu cherches à disparaître sous le poids du ciel, à t'enfoncer dans le sable pour t'y noyer. Mais pour quoi faire, Abel ? N'est-ce pas là tout ce qu'elle voulait ? Tu ne peux pas déjà t'effondrer. Rien à encore changé. Tu es toujours aussi bête et laid. Et si tu t'en vas comme ça, quel triste image tu emporteras de toi ?  Relèves un peu les épaules Abel, essuies tes joues, effaces le délit. Un homme ne pleure pas. Fais avec ce que t'as, t'y peux rien si t'es né comme ça. Quelqu'un te raconte  une histoire à quelque pas de là. Elle se moque de toi. T'es un enfant qui caprice, tu voulais du réconfort ? Mais tu ne le mérites pas. C'est bon pour les autres, ça. Voilà un conte et vas t-en rêver encore. Tu passes tes doigts contre tes joues, arranges ton air bouffie. les mots qui s'envolent te blesses à chaque retour à la ligne. Ce n'est pas drôle. Et tu bafouilles Abel, tu n'es même pas capable de parler correctement. Tu enchaînes les arr plus vite que la lumière. Arrêtes. Tu caches à nouveau ton visage entre tes genoux. J'ai, jjj'ai déjà assez mal t-t-tu sais ? Je n'ai pas besoin de...t-t-toi pour salée les plaies. Tes sanglots ravalent ton courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 7:22

j'arrive sur la plage, j'pense quand même à enlever mes chaussures. même s'il fait putain de froid. et puis j'vois un mec qui pleure, une nana qui lui raconte une histoire, et puis il lui demande d'arrêter. et moi ça m'fait marrer, faut bien que j'lance mes pics contre quelqu'un, alors ce sera eux, les heureux élus. « ohlala, ce serait presque touchant. », que j'lance, en guise de bonjour. ah bah oui, faut déceler les messages cachés de mes phrases, sinon personne peut s'en sortir. « t'sais, ils sont moches tes cheveux. limite tu serais plus belle en blonde naturelle... après un bon coup de bistouri... peut-être. » et puis du coup, j'jette un oeil à ses racines, histoire de déterminer si j'ai pas dit une connerie. « j'ai rien dit en fait, t'es même pas blonde platine d'origine, c'est grave moche avec tes racines blondes foncées là. un peu de tenue putain. » bah quoi ? sérieux, c'est une horreur ses cheveux, j'comprends pas qu'elle les rase pas. j'en oublie même le mec entrain de pleurer. faut dire que des horreurs pareils, y'a rien qui m'agace plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 10:13

Il repousse mon histoire d'un vent violent. Une gentillesse qui a essayer de se poser ne parait que pour un simple embêtement. C'est dans ce moment là que le mécanisme se mettait en place , que la noirceur prenait cours et courrait à une vitesse folle dans mes veines. Le bouquin volait plus loin se mourant presque au rivage. Des insultes de la part d'une âme trop sale pour vivre , trop dégueulasse pour être aimée. «Tu veux que je t'en colle une salope ? » Un simple sourire rien de plus et je repartais je n'avais pas besoin de rester plus longtemps ici. Cela ne serre à rien de penser les coeur brisées il vous crache dessus sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 10:34

Ouuuuuh, si j'veux m'en prendre une. « Mais viens ma grande, t'es bien la première qui le ferait vraiment. », les autres sont pas assez fous pour le faire vraiment. Ce serait pas mal que j'puisse enfin attaquer quelqu'un en justice pour ça. Depuis le temps que j'attends un truc pareil. Mais j'suis sûre qu'elle n'en fera rien, comme les autres. Personne n'ose jamais de toutes façons. Et voilà, elle commence déjà à s'en aller. « Bah pars pas si vite, c'est pas drôle. On a même pas appris à faire connaissance. Comme c'est dommaaaage. » Ca sonne faux et ça l'est, évidemment. J'jette un regard au mec qui continue de chiouner dans son coin. J'm'occuperai de lui après, chaque chose en son temps. « Ah mais en fait, même tes fesses faut les refaire, ou alors c'est ton jean qui est mal choisi. Mais j'crois que c'est un peu les deux. T'sais, les poches, faut pas qu'elles soient si basses. Tout le monde sait ça ! » Ouais, j'essaie vraiment de la pousser à bout, comme apparemment, il lui faut pas grand chose pour la mettre en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 11:42

Où est l'adulte, où est l'enfant ? Je regarde Cosmo, trois ans, mes entrailles et mon sang, sérieux comme un pape, caresser la main du grand garçon, inconnu, cracheur de pleurs. À côté, ça se dispute et ça crie, je sais pas à quoi ça rime.
Monde à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 14:15

C'est vulgaire, Abel, tu n'as jamais aimé ça. Même elle, ne l'était pas. Elle pouvait être l'enfer et le paradis à la fois mais jamais ça. Alors tu serres un peu plus fort tes bras autours de toi. Tu espères qu'elles se taisent et s'éloignent de toi. Tu n'as pas besoin de ça, Abel, tu souhaitais que cette misère reste secrète et s'éteigne avec ton état. Ravales tes sanglots Abel, on ne pleure pas devant ses gens-là. Tu inspires doucement et cligne des paupières lorsque tu sens des caresses contre ta main. Lorsque tu relèves la tête, c'est un gosse, haut comme un rien qui se tient là. Un enfant à l'air plus sérieux que toi. Tu renifles un peu, misérable et le fixe doucement. Ce n'est beau ce qui se passe en ce moment. Les enfants ne devraient pas avoir à entendre des choses comme ça. Alors tu tends les doigts Abel, tu te laisses retomber un peu. T'es doux comme tout. Elle te le disait tout le temps. Quant tu remarques le garçon à une ridicule distance de là. Tu ne sais pas quoi. Abel, t'as même peur qu'il ne t'entende pas. I-il est av-vec vous ? et puis taisez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 15:33

Les mains de Cosmo sont trop petites pour cacher toutes les larmes du garçon qui continue de se serrer dans ses propres bras. J'aimerais y ajouter ma touche, foutre en l'air toutes ces larmes, les envoyer ailleurs voir si j'y suis, mais c'est pas mes affaires après tout. Le garçon, on dirait qu'il a pas pleuré depuis un million d'années, un peu comme moi.
Alors même si on dirait qu'il a mal, ça doit lui faire du bien.
- I-il est av-vec vous ?
Ses mots sursautent sur ses larmes. Pauvre gosse.
J'agite la tête en forme de oui. Oui, il est avec moi, on dirait pas, le chocolat et la neige, et pourtant, mais pourtant, il est avec moi. Il vient de moi.
- Oui, c'est mon fils.
Fierté et appréhension, fierté mais appréhension.
Et les larmes sur ses joues continuent à jouer les cascades infatigables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyDim 4 Mai - 16:46

Tu ne les écoutes plus les autres. Tu ne sais même plus ce qu'il se passe autours de cette zone-là. Tu ne vois que ce gosse, Abel et son père, un peu plus loin. Ça te choques même pas, la vanille et le chocolat. Parce que toi non plus t'as rien à voir avec ceux qui t'ont engendré. Tu le sais bien, si tu ressemblais ton père, tu ne serais pas là à sangloter. Il est beau, votre fils. Tu tends les doigts et caresses sa joue. T'oses un peu mais pas beaucoup. Ça réchauffe ton coeur, ce petit visage en face de toi. T'aimerais bien, Abel, que les gens aient les gens qui brillent en regardant le tien ? Mais ça n'arrivera pas, ne rêves pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyLun 5 Mai - 6:26

Il a encore des larmes, dont certaines qui se jettent pleines d'espoir dans le vide après son menton et qui vous s'échouer dans son cou, pour peut-être continuer leur course sous son t-shirt. Je le trouve courageux moi le garçon. De pleurer comme ça devant Cosmo, devant moi, devant les filles en colère.
- Il est beau, votre fils.
Du bout des doigts, il cherche à atteindre la joue de Cosmo, mais je crois qu'il a peur de se brûler.
J'hésite sur mes mots, je trébuche, il y a quelque chose que j'ai envie de dire mais j'ai peur qu'il ne l'accepte pas, il y a déjà ses larmes, oh.
- Il aime bien les gens qui sont beaux. Ça les rend gentils à ses yeux.
Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyLun 5 Mai - 9:33

Une vraie garce je la défoncerais , mais je veux pardonner mes poings pour une fois. Son visage trop sale ne mérite même pas que je la touche alors je me retourne et je lui crache au visage. «Retourne dans ton trou !.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyLun 5 Mai - 16:30

boum, un gros mollard dans la gueule. ça, j'dois bien avouer que j'm'y attendais pas du tout. j'ouvre grand la bouche, mes yeux se sont fermés instinctivement et heureusement, manquerait plus que ça ai touché mes divines prunelles. j'ose quand même toucher le crachat avec mes doigts, histoire d'enlever ça et de pouvoir ouvrir les yeux un minimum. une fois que c'est fait, j'prends dans mon sac ma bombe au poivre et lui pulvérise du liquide dans la face. « tepu. », que j'agrémente. j'espère qu'elle a mal, et qu'elle va devenir aveugle. elle est folle, elle. faut pas jouer à ça avec moi. et oui, c'est de la légitime défense, j'suis désolée. j'suis sûre que j'suis capable de sortir une loi pour le prouver. du coup, pendant qu'elle agonise, j'me retourne deux secondes et j'vois le petit Cosmo, qui est entrain de discuter avec le mec qui pleure. décidément, ils sont partout ces deux là. et faut croire que Cosmo adore manger du sable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. EmptyJeu 8 Mai - 21:08

T'es obnubilé Abel, par ce petit bout de vie qui perce ta coquille et tu ne vois que ce petit gars, sous tes yeux flous. ô tu sanglotes encore, le vent souffle contre tes joues et te glaces la peau. Mais tu te tais, ton coeur se tait. Il a toujours aussi mal mais ne veut plus de te le faire savoir. Peut être que lui aussi, a envie de réprimer ses sanglots. Comme toi Abel, tu essuie tes joues et elles deviennent rouges à force d'être tes martyres. Ils ont déjà tout vu tu sais, ça ne servirais à rien de t'entêter. T'es malheureux, qu'est-ce que t'y peux ? T'es beau qu'il dit. C'est qu'il est sensé penser, le petit. Tu y crois toi Abel, à ce joli mensonge ? T'es beau toi maintenant ? T'es tout ce qu'elle veut, mais pas beau non, ce mot là n'est pas fait pour toi. Elle te l'a jamais dit. T'as pas perdu du temps pourtant, en compliments. T-t-tout le monde est beau p-p-pour un enfant. Tes oreilles sortent un peu de cette bulle. Ça crie et ça s’agite à côté. T'as jamais aimé ça, les gens qui lèvent la voix, les combats de coq et les visages qui s'enlaidissent. I-i-il ne devrait pas écouter ses choses-là. Tu lèves tes yeux bleu sur le père de ce petit bout de vie. Ça te fait étrange de le penser. Père. Il est jeune, pour avoir une vie entre les doigts. Tu tends les tiens et attrape son poignet. Tu te sens indécent de le toucher, cet inconnu. Mais toi, t'oses pas boucher les oreilles du petit gars. T'as pas ce droit. Tu devrais te lever Abel, montrer que toi aussi, t'es un grand.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



You are the truth they denied. Empty
MessageSujet: Re: You are the truth they denied.   You are the truth they denied. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You are the truth they denied.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dolph Ziggler & Tyson Kidd vs R-Truth & Sheamus.
» Somalia Coast Guards - Knaan Speaks Truth unlikely to be heard on CNN
» « The Truth is always the right answer » (terminé)
» 03. How to make truth from lies.
» When you know the truth, i'm not the same in your eyes / Bryan & Enora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-