AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 VOYOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 16:20

Ce gars-là a un sacré sourire, tu te demandes d'où il peut venir, à quoi il peut être en train de penser pour que ça ait donné vie à un si beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 17:16

    Les pieds dans l'eau, je souris, cette sensation de l'eau sur ma peau qui anime mes sens me rend presque heureux, je ne remarque pas les gens aux alentours ni même que le temps passe, je suis comme déconnecté, dans mon propre monde. Ma bulle. C'est le seul endroit ou je suis à l'aise avec ce que je suis.
    Je respire lentement, appréciant l'air salé rentrant dans mes deux narines qui, comme par magie, nettoie tout le mal, l'efface petit à petit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 17:29

Il est tard, et tu le sais. T'es dans l'eau. Ça aussi, tu le sais. Pas la peine de te le rappeler, donc. Tu nages. Tu nages, tranquillement ... Calmement ... Dans une plage peu peuplée. Tu n'aimes pas te baigner de jour, en fait, car le jour, il faut le faire, habillé. Et toi, il te faut cette liberté. Tu n'as pas envie de te sentir emprisonné. Retenu en arrière. Tu as besoin de place, d'espace dans lequel te développer, et les fringues, dedans, tu te sens toujours confiné. Ils te rajoutent un poids dont tu n'as pas besoin, te trainent vers le fond, tant et si bien que tu finis par te sentir opprimé. Quand t'en portes, t'as l'impression de te noyer et si tu tolères ça sur Terre, c'est pas le sentiment idéal pour nager. Ce soir, donc, tu t'en étais défait. T'avais attendu le crépuscule, calmement, sans t'agiter. Il était tombé, et t'avais attendu encore. Que la plage commence à se vider. Quand enfin il ne restait plus beaucoup de monde, tu t'étais lancé. tu t'étais décidé. T'étais passé à l'acte et t'avais abandonné toutes tes affaires, tous tes fringues derrière un rocher, au risque de te les faire piquer. Et t'avais couru, rapidement, dans l'eau afin de te heurter contre les vagues ; de t'offrir à elles, tout entier.

Ça, c'était il y a vingt minutes.

Crawl, crawl, vers l'avant. Crawl, crawl, nage droit devant. Les vagues te guident, te portent ... À leur façon, elles te permettent de voler. Tu pars loin, quand même. Faut croire que t'as vraiment besoin de t'évader. Puis, à un moment, tu t'arrêtes, on ne sait pas trop pourquoi. C'est là que tu te rends compte que t'es là, seul comme un con, perdu au milieu de l'eau. Et pourtant, la solitude ne te dérange pas, cette fois-ci. Au contraire, tu t'en délectes. T'adores ça, ici. Notamment à cause du silence, perturbé uniquement par le chant des vagues, et encore ... Leur chant reste un doux murmure qui te susurre des secrets à l'oreille. Ce soir, tout est tellement beau ... Et t'as bien l'intention d'en profiter, pour une fois. Tu l'as décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 18:32

    Je me laisse bercer par le son de l'eau, et tout en la regardant, je laisse mes pieds reculer tout seul et un fois que l'eau est à ma taille, je me mets à faire la planche, ou l'étoile, je laisse ainsi l'eau me faire dériver, tout en regardant le ciel et la lune. L'eau est froide. Ça ne m'empêche pas de profiter du moment. Je ne sais pas nager et c'est le seul moyen pour moi de me balader dans l'eau, puis, je n'ai pas de bouée ou quelconque objet me permettant de nager sans couler.

    Je ferme les yeux, à un moment, et je me retrouve prêt d'un autre jeune homme, sans le savoir, car mes oreilles n'écoutent que l'eau calme. Seulement je dérive de plus en plus vers cet homme.

    J'ai peur des poissons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 18:45

L'eau , ce liquide si lipide et pure il m'attire il me chavire. Oui voilà on est enfin le soir et mes jambes ne cessent d'avancer pour faire les pas. Je veux retrouver ma maison, je veux vivre à nouveau. Mon souffle va revenir à mes poumons , il sortira de mes lèvres de bonheur. Malheureusement mes iris perçoivent des présences déjà installé sur la surface. Mon coeur s'agite et mon cotée joueur s'éveille au fond de mon être. Les vêtements retombent sur les grains de sable ne laissant que des sous-vêtement couvrir ma chaire. De minuscule petit bout de tissus sur un grand linge blanc.Je plonge et voilà que mon épiderme s'éveille. Des milliers de frissons longe mon échine jusqu'à ma nuque et je soupire de plaisir. Je m,avance vers les inconnus et je submerge au fond des profondeurs. Je tire une des personne puis l'autre pour qu'il se retrouve dans le même état que moi. En revenant à la surface mes éclats de rire cristallisent. Jouez donc avec moi svp je vous en pris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 12 Avr - 21:52

    Je me sens tranquille, je n'ai aucune pression sur les épaules, libre comme l'air... Quand on vient, je ne sais comment, je l'avoue, me tirer sous l'eau et je commence à paniquer ! Je bouge dans tout les sens et j'essaie de sortir la tête de l'eau, je ne sais pas nager, je fais le petit chien et je réussi à sortir parfois la tête de sous l'eau mais je suis trop paniqué pour faire ça calmement. Mon cerveau se met à bouillir, mon cœur à courir, et mes muscles à se crisper. Mais qui est assez con pour faire ça !

    On ne pouvait pas me laisser tranquille non... me laisser dériver jusqu'à que je retrouve la place. Non. Donc je me noie, super. Adieu monde cruel, adieu être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyDim 13 Avr - 12:20

S'il a bien une chose que je n'ai pas apprise au file des secondes c'est de réfléchir de mes actes. Après avoir tirer les jeunes gens . Ce que je n'ai pas prévu c'est que l'un d'entre eux se ramasse une tonne de tasse d'eau dans ces poumons. Je soupire. Je tente avec tant de mal et mes muscles peut développer à la ramener à la surface. Oui voilà je viens de tuer quelqu'un , horrible que je suis. Qui a dit que les sirènes étaient aimable ? «Mais aller tu vas pas mourir quand même !» Je lui tape doucement sa joue bouffie par la toux qui agresse sa gorge. On ne joue pas dans l'eau si on ne sait pas la contrôler. Je dérive doucement contre la marée . Elle est calme ce soir alors je n'ai pas tant de mal à le porter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyLun 14 Avr - 18:55

Tu ne demandais rien à personne, pourtant, Ken. Hein, que tu ne demandais rien à personne ? Non. Tu t'étais content de nager, tranquillement, à ton rythme, ayant décidé de t'éloigner de la plage, des gens, de tout. Puis, tu t'étais reposé, ayant ralenti la cadence de tes mouvements afin de pouvoir rester détendu. L'eau était vide. L'eau était lisse. L'eau était belle ... Et tu avais décidé de faire la planche. Comme ça. Malgré le fait que t'étais entièrement nu. Autour de toi, des bruits ... Mais tu n'y prêtes guère attention. T'es persuadé que tu ne seras pas le premier nudiste qu'ils auront rencontré, de toutes façons. Rêveur, tu contemples les étoiles, imaginant son visage dans leurs traits célestes ... Avant d'être brutalement rappelé à la réalité lorsque ta tête se retrouve plongée sous l'eau et que tu essaies, en vain, d'attraper un peu d'oxygène pour alimenter tes poumons. Remontant rapidement à la surface à l'aide de coups de pieds furieux, tu tournes frénétiquement de la tête dans tous les sens afin de trouver la cause de cette perturbation dans ton moment de détente. C'est alors que ton regard se pose tour à tour sur un garçon et une jeune femme et que tu les dévisage, intensément, avant de cracher avec agressivité :

- Lequel d'entre vous dois-je tuer ?

Avec un peu de chance, ils te prendront pour un tueur à gages et prendront vraiment peur. T'aimerais bien que ce soit le cas, d'ailleurs. Ainsi, peut être auras tu la paix ... Ou peut être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyLun 14 Avr - 20:30

Pendant que je tentais de donner un peu d'aire à un des jeunes hommes l'autre remonte à la surface avec un regard de fureur. Mon rire retentit sur la surface de l'eau.N'essaie pas de me faire peur tu n'y arriveras pas , moi même je ne sais pas ce qui me fait peur. J'aime bien provoquer les gens , regarder leur réaction pleine de rage dans leurs nerfs . J'aime les voir lever les poings , cracher des insultes sur leur langue sale pendant que je ris les bras croisées. Sa question ne faisait que intensifié ma rigolade. «Tue lui il est déjà en train de mourir .» Je pointais le jeune homme que je tenais encore dans mes bras. Je le sauvais de la noyade et maintenant je le guidais de nouveau vers la mort. Pour moi tout ça n'était qu'un jeux. On rentrait doucement sur la plaque jouant nos cartes. L'horizon commençait à venir au noir laissant encore quelque couleur orangé dans la fin du ciel. J'avais hâtes que la voûte étoilé fasse son apparition , ce serait quelque chose d'heureux dans un moment prêt à la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyMer 16 Avr - 16:25

Ça file trop vite pour tes yeux, ça court les évènements, t'as du mal à suivre, pauvre spectateur. Et puis dans la nuit ton regard s'égare auprès des ombres. Ce n'est que ça. Des ombres chinoises dansantes sur la mer.
Trois silhouettes.
Puis une. Grande. Les trois rassemblées.
Ça crie. Ça remue la mer. Tu t'approches mais tu te mouilles pas trop, littéralement, leur bruit t'embête, t'as vu comme c'est chiant, Maxence, que tu veux pas faire silence ?
Bah c'est pareil.
- Vous ... il est mort ?
Surface flottante sur son lit de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyMer 16 Avr - 18:42

    Je me noie, je meurs, adieu. Non, je suis vraiment entrain de paniquer actuellement, je ne fais pas semblant. Il se passe trop de chose dans ma tête et j'ai l'impression de sentir mes poumons se remplir, peu à peu. On me sort de l'eau, du moins, la tête et je tousse l'eau que je viens d'avaler, j'essaie de ne pas trop me débattre, mais je panique, comme un enfant qui ne retrouve pas sa mère dans le supermarché. Puis, tout ce passe vite, un autre gars sort la tête de l'eau et demande qui il doit tuer, et je suis désigné, alors je me remets un peu à paniqué, voir beaucoup, car je suis du genre à penser que ce soit possible, qu'on puisse me tuer pour rien. N.. non !!.

    Je remarque que nous ne sommes même pas seul car une autre voir demande si je, ou quelqu'un d'autre, est mort. Je veux rejoindre la terre, le sol, je veux que mes pieds soient posés quelque part. terre!, je veux sortir d'ici, mais je serai incapable de le faire de moi même, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyMer 16 Avr - 19:04

La mer semble cacher plein de petits poissons à tête humaine. Nous voilà quatre maintenant émerger à la surface. Mort ? Non pas du tout , pendant un moment je doute , je m'avance vers poitrine , mais elle se soulève encore et j'entends son souffle sortir de ses poumons.Puis un des poissons se met à s'agiter dans mes bras. Il se débat sans arrêt tant que j'essaie de le retenir pour empêcher les tasse d'eau de retourner dans sa bouche.«Arrête tu vas te noyer !» Mon ton éclate sur le liquide. Puis il continue dans son long périple pour retourner vers la berge.«Oui attends je viens avec toi.» Par chance un poids qui flotte n'est pas difficile à tirer.Enfin revenant plus proche nos pieds touchent enfin au sol , mais je le garde contre moi. Ce caractère qui vieille dans mes veines n'est pas le plus facile , mais je ne suis pas cruelle au point de les laisser mourir par manque de souffles. Je le fais s'asseoir sur le sable qui se colle rapidement à sa peau blanche lui donnant un ton presque bronzé. Je lui caresse doucement la joue comme une mère avec son enfant.Accroupie devant lui ses joues sont bouffies et je lui souris. Aller respire petit poisson sans nageoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyJeu 17 Avr - 15:05

La fille (tu supposes que c'est une fille, parce que tu n'y vois rien, plongé dans l'obscurité de la nuit) désigne une autre personne à tuer et, évidemment, c'est donc sur elle que tu as envie de défouler ta colère, car tu ne supportes pas ceux qui préfèrent laisser d'autres personnes se faire punir au lieu de se porter volontaires pour subir le châtiment. Les choses se passent ensuite rapidement, bien trop rapidement pour toi et ton regard ahuri, assassin. Une quatrième voix. "Il est mort ?" Putain, sérieusement, quelles étaient les chances que vous puissiez être aussi nombreux à vous baigner, si tard dans la nuit ? Pour le coup, c'est plutôt toi qui as envie de mourir tant ces trois autres personnes perturbent ton équilibre. La voix du condamné à mort retentit plaintivement dans tes oreilles et tu ne le supportes déjà pas ; tu as donc décidé que si tu devais en tuer un, tu tuerais les deux premiers. Grognant dans ta barbe quelques mots hargneux pendant que deux de tes interlocuteurs s'éloignent vers le rivage, tu te remets à nager, vers le large, espérant qu'on te laissera en paix, cette fois-ci.

- Bordel de merde, c'est trop demander, un peu de calme et de solitude par un soir de printemps ?

Évidemment que c'est trop demandé. Tu te dis même que t'en paieras bientôt les frais ... Et tu ne te trompes pas là dessus, assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyDim 20 Avr - 17:51

    Je cherche la terre ferme, je tente de me sauver, ou qu'on me sauve, je ne veux pas mourir maintenant, je suis trop jeune pour cela, je crois, j'espère. La vie serait encore trop injuste, je ne mérite pas de mourir ainsi. Non. La jeune femme qui me tient me dire d'arrêter sinon je vais me noyer puis me dit qu'elle va venir avec moi sur terre. Dieu merci.

    Je me retrouve alors sur terre, le sable, après quelques instants et ma panique redescend largement, tout le stresse redescend également. Je la sens caresser ma joue et je reste assez froid et distant, elle a failli me tuer, quand même. Je la laisse faire tout de même mais je ne suis pas à l'aise avec ce genre de contact.

    Merci., je regarde vers le sol et je profite de l'air salé qui chatouille mes narines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyLun 21 Avr - 10:42

Les jeux ne suffisent plus à alimenter. Il me faut toujours plus , de l'adrénaline forte . Malheureusement il n'a pas seulement mon corps qui est mit sur la plaque , mais celles des autres. Pauvres âmes prisent au piège , de simples passant là au mauvais moment. Après l'avoir sauvé de ma maison , l'eau pure et limpide , le deuxième se met à crier contre le vent. Crois-tu me faire peur ? Non je préfère rire contre ta frustration qui ne fait qu'intensifier mon cotée amusé comme une enfant. Moi aussi les mots peuvent être amers sur mes cordes vocales , ils peuvent claquer sous mes dents. «Alors toi ta gueule !» Mes prunelles se retournent vers lui qui embrassent les flammes non certaines déjà incrusté dans les siennes déjà enflammer comme un volcan. Je lui fais aussi un petit sourire au coin de mes lèvres. Il est provocateur et aussi mordant que mes iris. Le poisson apeuré encore reste aussi froid que l'eau. Je m'assoie à cotée de lui. Non je ne vais pas m'excuser , je ne comprends même pas pourquoi il était là s'il ne sait pas l'apprivoiser. S'il y retourne il ne pourra pas compter sur moi cette fois , je le laisserai couler.«Pas de quoi .» Je reste d'une gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyMer 23 Avr - 9:21

    Je reste de marbre, malgré que la panique c'est envolée, je respire calmement, enfin. Je regarde mon assassin et sauveuse, qui lance fort de se taire, et je ne comprends pas, est-ce qu'elle me parle à moi ? car je ne crois pas que quelqu'un d'autre n'ait parlé... hm?, je reste septique, un peu vexé, je ne suis pas censé savoir qu'elle parle à l'autre personne dans l'eau, je ne l'ai même pas entendu parler.

    Je la regarde s'asseoir à coté de moi et je l'écoute, pas de quoi... c'est le minimum, je trouve, je ne sais peut être pas nager, mais je n'ai pas prétendu le savoir non plus, suffirait d'être plus prudent, je pense.

    Je la regarde et je dis alors Ok., je ne voulais pas ne pas répondre, laisser un blanc s'installer ou je ne sais quoi, mais l'efficacité de mon cerveau actuellement est entièrement remis en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyDim 27 Avr - 6:10

Toi, tu continues à nager. Plus loin, encore, toujours plus loin, inlassablement, sans jamais fatiguer. Tu t'inquiètes un peu, cependant, parce qu'il fait nuit et que tu ne vois pas où tu vas. Tu n'as pas peur de te perdre, non ... Pas exactement, en tous les cas. Tu as surtout peur de ne pas retrouver tes vêtements, et les trois abrutis que tu viens de quitter ne vont pas te faciliter la tâche lorsqu'il te sera question de sortir de l'eau. La fille avait d'ailleurs décidé de te dire de te la fermer, alors que tu t'éloignais d'eux mais tu ne t'étais pas retourné, bien trop heureux de quitter leur navire de fous. Tu as besoin de solitude, Ken. Tu en as toujours eu, tu en as toujours désiré et sans, tu ne te sentiras pas complet. Alors nage, Ken. Nage et ne te soucie plus de rien ou de personne. Nage et sois toi, Ken. Il en va de ta survie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyMar 29 Avr - 10:43

    Je ne sais pas exactement ce que je fais là, en fait, je suis comme perdu malgré la connaissance que je possède des lieux. Je reste assit, quelques instants, je respire, j'expire, je laisse l'air se plaquer contre ma peau et mes dents claques, je remonte mes jambes contre ma poitrine et je ferme les yeux en entourant mon corps de mes bras. Je pose même ma tête sur mes genoux et je regarde devant moi, j'arrive à percevoir le gars qui est dans l'eau, et je continue de le fixer sans rien dire...

    Enfin ça, c'est jusqu'à que je sente quelque chose me pincer très fort, je crie, un cri de surprise, pas de douleur, ça fait mal, mais je n'aurai pas crier si je l'avais vu venir, je me lève d'un coup et je tente de me débarrasser de ce genre de crabe, de le faire me lâcher. Je crois que je suis l'homme le plus chanceux de l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptySam 3 Mai - 16:12

La nuit est trop profonde, elle t'empêche de comprendre la situation qui se joue devant toi. Il y a trois voix mais une seule silhouette, une ombre planant sur l'océan. Ils font du bruit - pour une fois que c'est pas toi -, des bruits d'eau, de leurs protestations répétitives, qui font écho.
Finalement, la tâche noire tombe en trois lambeaux.
Morceaux de corps.
Il y en a un qui reste dans l'eau. Un autre qui s'effondre sur le sable et se fait attaquer par une bestiole de la mer - mais pas une sirène. Tu le sauves en deux coups de mains ; coup de chance.
- J'ai rien compris !
Tu lui dis.
Et tu gueules, tu fais du bruit, non mais t'as pas fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyDim 18 Mai - 9:19

Toi, tu nages. T'es différent, d'eux. Plus âgé ? Certainement. Plus mature ? Ça, c'est ce que tu te laisses penser. Plus courageux ? Sans doute. Après tout, t'es le seul qui oses braver cette eau froide, cette eau glacée, dans toute ta nudité, sans te soucier des regards des autres ni du froid qui enveloppe ton corps de toutes parts. Tu te sens libre, enfin. Loin des normes, loin des conventions, loin de ces vêtements qui te retiennent et t'oppriment.

Tu nages encore un peu. Une minute, puis deux, cinq, dix ... Jusqu'au stade où ta respiration commence à s'essouffler et où ton coeur commence à battre ... Rapidement ... Trop rapidement. Alors, tu te décides à faire demi tour. À regagner le rivage. Nageant dans la direction inverse, tu te dis que d'ici dix minutes, tu seras de nouveau sur de la terre ferme. T'espère d'ailleurs qu'il n'y aura plus personne, à ce moment là. T'espère pouvoir ressortir de l'eau en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS EmptyDim 25 Mai - 16:42

    On m'aide à retirer cette bête, il comprend rien, je souffle, soupire, je dis rien, il me comprendra pas de toute façon, je regarde devant moi, je me sens mieux maintenant que l'autre bête me pince plus, je ferme un peu les yeux avant de me concentrer vers l'homme qui revient vers la côte, je trouve bizarre de partir si loin à la nage, c'est comme aller de la france à l'angleterre, à la nage, c'est fou.

    Je le regarde, et je garde la présence de l'autre homme à mes cotés, il a l'air gentil, alors je fini par dire, après quelques minutes merci, c'est le minimum mais sur le coup j'y ais pas pensé...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



VOYOUS Empty
MessageSujet: Re: VOYOUS   VOYOUS Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

VOYOUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-