AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 L'âme la bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▸ CRÉDITS : lung.

▸ MESSAGES : 148

▸ HERE SINCE : 30/11/2014


MessageSujet: L'âme la bas   Lun 12 Jan - 10:25

la nuit, il fait froid, c'est comme ça
la nuit, le phare brille pour les vagabonds de la mer,
la mer elle, elle s'écrase sur les fronts de la falaise,
le phare lui, moi qui croyait qu'il allait me guider,
il me laisse dans l'ombre de sa lumière.
est-ce que tu me vois, toi la bas sur ton bateau ?
j'me sens invisible,
la nuit, on voit que la nuit

_________________

{ la lune à dit oui }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : mellifluous

▸ MESSAGES : 10

▸ HERE SINCE : 08/01/2015


MessageSujet: Re: L'âme la bas   Mar 13 Jan - 4:18

L'âme là-bas
Théa & Gabby

La nuit, tout seul je m'ennuie. Je pense à toi. Ces quelques paroles d'une chanson résonne dans ma tête. La musique française, je l'avais toujours affectionnée. Pourquoi celle-ci et pas une autre? Je n'en avais aucune idée. En me retournant pour la énième fois dans mon lit au matelas trop mou de ma chambre d'hôtel, je savais que je ne trouverais pas le sommeil. J'avais chantonné en me levant et en me rhabillant. Pour aller où? Ici et là-bas. Nul part. J'étais un étranger dans cette ville et je ne pensais pas m'éterniser ici. Juste un week-end. Juste quelques jours. Le temps de régler une affaire ici et puis je serais de retour chez moi, dans mon appartement luxueux, avec ma vie bien remplie. Si Bar Harbor ne m'emprisonnait pas. Car plus je marchais dans cette petite ville, plus je tombais sous le charme.

J'étais donc passé devant le concierge, qui avait haussé un sourcil. Son regard était interrogateur, je l'avais bien compris. Il ne devait pas avoir l'habitude de croiser très souvent des insomniaques de mon genre. J'errais donc dans la petite ville, le froid frappant mon visage. Mon écharpe remontée sur mon nez, mes mains enfoncées dans mes poches, je me surpris à grelotter sans pour autant avoir envie de retourner sur mes pas. Quelque chose me guidait. Je voulais du renouveau, de l'inédit. Une lumière brillant au loin. Je l'avais suivi, sans me poser des questions.

Le phare se tenait à présent droit devant moi. Le bruit des vagues s'échouant sur la falaise me relaxait. Sans aucune hésitation, je pénétrais dans l'habitacle. L'adrénaline montait en moi alors que les escaliers défilaient sous mes pas. Arrivé à destination, je reprenais mon souffle. La cigarette finirait par tuer mes capacités respiratoires, définitivement. Cette nuit, je n'en grillerais pas une. Je relevais enfin la tête et remarquais une ombre humaine. Je n'étais donc pas seul. Je me raclais la gorge, essayant de faire sortir un son. "Bonsoir" Oui, d'accord, il y avait mieux pour débuter une conversation. Mais c'était tout ce que j'avais trouvé à dire. "La mer n'est pas très calme aujourd'hui" Quelqu'un m'avait dit un jour que quand on ne connaissait pas les personnes, on parlait souvent de météo. C'était un peu le cas ici. Je m'approchais d'une fenêtre, perdant mon regard à l'horizon. Des étoiles brillaient dans le noir.  


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : lung.

▸ MESSAGES : 148

▸ HERE SINCE : 30/11/2014


MessageSujet: Re: L'âme la bas   Mar 13 Jan - 16:22

je n'entend que la machine du phare,
que les vagues sur la roche,
que ma respiration douce et le bruit de certains oiseaux de nuits.
puis j'entend aussi le bruit des marches en métal,
et la respiration sourde d'un inconnu.
alors je tourne la tête vers lui,
ma chevelure virevolte autour de moi,
mes lèvres s'ouvrent sur un soupire de froid bienveillant.
un sourire.
bonsoir
une réponse simple pour un discours simple,
(c'est bien parfois, la simplicité)
c'est vrai. elle est agitée.
j'avais répondu en me tournant à nouveau vers les vitres un peu sales, un peu blanchies
comme ton sommeil, non?
je sourit encore.

_________________

{ la lune à dit oui }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : mellifluous

▸ MESSAGES : 10

▸ HERE SINCE : 08/01/2015


MessageSujet: Re: L'âme la bas   Mer 14 Jan - 5:13

L'âme là-bas
Théa & Gabby

Arrivé en haut des escaliers, j'avais repris mon souffle, non sans difficulté. Combien de fois ne m'avait-on pas prévenu que le tabac finirait par avoir ma peau? J'entendais encore ma sœur me répéter inlassablement ces conseils de prévention à la santé. Elle ne fumait pas, elle ne pouvait donc pas me comprendre. Depuis la première bouffée, la première fois où la nicotine s'était insinuée dans mon sang, j'avais su. J'avais su que j'en aurai besoin pour me sentir bien. Moins stressé peut-être. Une chose était certaine: à présent, j'étais totalement dépendant de cette petite chose. J'avais donc repris mon souffle, avant de porter mon regard sur une fine silhouette. Je m'étais raclé la gorge, saluant l'inconnue. J'avais entendu sa chevelure virevolter autour de sa tête, un sourire avait transpercé sa voix quand elle m'avait répondu. Notre conversation restait très simple et il était vrai qu'un peu de simplicité pouvait me faire un plus grand bien. Je m'étais alors approché d'une fenêtre et avait perdu mon regard à l'horizon. J'avais parlé de l'agitation de la mer, la demoiselle avait confirmé mes dires. J'avais ensuite posé mon regard bleu azur sur les étoiles, m'amusant à essayer de les nommer. 'Comme ton sommeil, non?' Un sourire s'était étiré sur mes lèvres à l'entente de la question. J'avais pu remarquer que l'inconnue m'avait tutoyé, instinctivement. Je n'avais pas pour habitude d'être si vite familier mais étrangement, dans cette situation, cela ne me dérangeait nullement. 'Tout à fait. Je n'ai jamais vraiment réussi à dormir dans des endroits qui ne me sont pas familiers' Je reportais mon regard sur la demoiselle, plissant les yeux afin d'essayer de distinguer quelques détails. 'Le tien aussi n'a pas l'air de très bonne qualité... Mauvais matelas ou juste une envie d'observer les étoiles?'Un nouveau sourire s'étirait sur mes lèvres. Ce n'était pas chez moi que j'aurais pu parler avec une demoiselle en haut d'un phare en pleine nuit.






Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : lung.

▸ MESSAGES : 148

▸ HERE SINCE : 30/11/2014


MessageSujet: Re: L'âme la bas   Mer 14 Jan - 12:23

quand il observe dehors, moi j'observe lui
il est plutôt mignon, un charme masculin
un sourire étire mes lèvres, je plonge mes mains dans mes poches
il fait un peu froid mais, c'est bien,
j'aime le froid de l'hiver, j'aime tout les climats d'ici.
je bouge mes pieds, m'approche un peu mais finalement passe derrière lui
et marche le long des vitres pour voir l'horizon noircie
en fait, moi je vis plus la nuit que le jour,
mon matelas est d'excellente qualité pour la journée

je rit doucement.
en voyage à bar harbor?
une curiosité intraitable, un sourire désolée,
pour m’immiscer dans sa vie privée

_________________

{ la lune à dit oui }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : mellifluous

▸ MESSAGES : 10

▸ HERE SINCE : 08/01/2015


MessageSujet: Re: L'âme la bas   Sam 17 Jan - 11:57

L'âme là-bas
Théa & Gabby


Elle m'observait, je l'avais bien ressenti. J'avais alors tourné mon regard vers elle, avais plissé les yeux. Je distinguais très mal les détails de son visage. La belle inconnue se rapprochait alors de moi et je ne bougeais pas, les yeux toujours posé sur elle. Elle m'avait contourné et j'avais alors reposé mon regard à l'horizon. Simplement. Elle m'avait questionné sur ma nuit et je lui avais retourné la question. J'avais toujours aimé m'intéresser aux autres, même à ceux que je ne connaissais pas. Et il n'y avait pas meilleur endroit que ce phare, en pleine nuit, que pour se faire des confidences, entrer dans l'intimité de l'autre. Son rire chantait dans mes oreilles alors qu'elle venait de m'avouer son penchant pour la vie nocturne. Un sourire était apparu sur mes lèvres alors que je laissais le silence s'installer entre nous quelques secondes. 'Je n'ai pas cette chance de pouvoir me permettre des nuits blanches. Tu travailles de nuit?' J'étais curieux de nature. Elle aussi. Une question sur mon voyage ici. Un sourire désolé. Je lui en avais adressé un en retour. 'Oui. Pour quelques jours seulement. Pour l'instant' Car je n'avais jamais aimé me mettre des limites. Car Bar Harbor me plaisait vraiment. 'Et toi? Cela fait longtemps que tu vis ici?' Même curiosité. Même insinuation dans sa vie privée. Mon regard s'était reporté sur elle. Un sourire toujours présent sur mes lèvres.





Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'âme la bas   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'âme la bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: le phare-