AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 Disturbia (bis).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▸ CRÉDITS : class whore

▸ MESSAGES : 317

▸ HERE SINCE : 25/11/2014


MessageSujet: Disturbia (bis).   Jeu 18 Déc - 5:54

Disturbia.

Le ciel a viré et pour une fois, il est temps de rentrer. Le ciel a viré d'un rouge sanguin à des éclats de violet mauve et de rose. C'est magnifique autant qu'inintéressant et pourtant il est resté fixé quelques minutes sur cette image. Le bitume dégueulasse, trempé d'un mélange d'eau de pluie et de saletés le dissuade de retirer ses chaussures pour rentrer dans sa piaule à quelques pas de là. De part et d'autres, des gens font leur installation progressivement. Clyde attend le camion de meubles, celui qui aurait dû arriver bien plus tôt mais il a été retardé. Il piétine. Les pieds enfermés douloureusement. Des voitures bloquent le passage. Et soudain, il vocifère. Oublie qu'il a atteint l'âge adulte depuis deux ou trois ans, il ne sait plus trop lui-même. Alors qu'il devrait être maître de sa vie, il n'en fait pas grand chose dans l'immédiat. Un flot d'insultes sort de sa bouche et le tout dans un débit rapide (mais efficace). Clyde pète les plombs, menace de briser toutes les vitres des bagnoles présentes. Son vocabulaire ne vole pas haut. Il en a conscience. Jusqu'à ce qu'une personne décide d'intervenir. Soit pour calmer le jeu, soit pour au contraire aggraver la situation. Tout ce qu'il peut apercevoir au premier coup d’œil est une silhouette auréolée par l'éclat du soleil. Étrangement, il se calme un peu. C'est comme une divinité lui faisant face. Pour combien de temps par contre... la fascination n'est pas si éternelle après tout. Il se retient alors de se ronger les ongles.





_________________


we are born  
to die.


Dernière édition par Clyde le Dim 11 Jan - 3:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : + BADASS HEARD && TUMBLR

▸ MESSAGES : 26

▸ HERE SINCE : 04/12/2014


MessageSujet: Re: Disturbia (bis).   Dim 4 Jan - 7:54

Les injures sonnaient comme une mélodie familière. Jinx, si menue qu'elle soit, n'avait jamais été délicate, fragile et c'était là comme les gammes d'une boite à musique enfantine. Question d'habitude. Elle avait grandi entre les musiciens et les roady, larges d'épaule et vulgaires, ne se souciant guère de l'impact qu'ils risquaient d'avoir sur la gosse blonde comme les blés qui avait hanté leurs pas pendant des années. Tirant sur sa cigarette, elle fit volte-face pour suivre les jurons qui s'élevaient, jusqu'à tomber sur lui, le responsable, le jeune homme qui semblait ronger son frein. L'espace d'un instant, elle se demanda s'il était en train de se taper un bad trip, tant un mal être impossible à contenir semblait émaner de lui, de chaque once de son être. Il était relativement grand, peut-être une tête de plus que lui, mais sa carrure n'était guère plus imposante, ils étaient fait sur le même moule peut-être... l'idée l'empêcha de s'éloigner, lui retirant toute raison d'avoir peur, non pas que Jinx se soit réellement laissée guidée par la prudence. Sournoise, nocive, elle avait le chic pour se fourrer dans les pires situations et à vrai dire, c'était surement ce qu'elle cherchait. Non, le brun agité n'allait pas la faire fuir, tout le contraire en fait, une curiosité maladive s'emparant d'elle à mesure qu'elle pouvait discerner les détails, le soleil inondant les lieux, la cruauté acerbe du monstre invisible secouant la silhouette de l'inconnu...

Écrasant finalement sa cigarette et plantant ses mains dans les poches de son jean noir déchiqueté, elle fit un pas en avant et souffle ‹ you okay ? › en se demandant à quel point elle allait le regretter et en souriant entièrement, déjà, à l'idée d'un nouveau chaos la heurtant.

_________________

― we throw tantrums like parties

Small, simple, safe price. Rise the wake and carry me with all of my regrets. This is not a small cut that scabs, and dries, and flakes, and heals and I am not afraid to die. I'm not afraid to bleed, and fuck, and fight. I want the pain of payment. What's left, but a section of pigmy size cuts much like a slew of a thousand unwanted fucks ? Would you be my little cut ? Would you be my thousand fucks ? Love is not like anything, especially a fucking knife.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Disturbia (bis).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: les habitations-