AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 beyond the sea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▸ CRÉDITS : kidd.

▸ MESSAGES : 119

▸ HERE SINCE : 26/11/2014


MessageSujet: beyond the sea.   Lun 1 Déc - 19:03

Le temps est à l'humeur de Dayan, tempêtueux, instable, ombrageux. Les vagues s'écrasent sur les rochers, un peu plus loin, près de la falaise, l'écume enserre ses pieds mais ne la garde jamais bien longtemps prisonnière. Le ciel, couleur d'orage, menace à chaque seconde d'éclater en millions de gouttes. Il n'y a pas de vision plus rassurante que celle-là, assise à même le sable, indifférente aux grains qui se faufilent partout, démangent, abiment. Cigarette accrochée en équilibre instable à ses lèvres, Dayan se laisse docilement bercer par le vent qui souffle et rugit dans les hauteurs, paupières à moitié closes. Si le paradis existe, elle vient d'en gagner l'aller-simple. Quelque chose de familier, dans la noirceur qui se prépare, un goût doux-amer de déjà-vu qui la replonge dans les souvenirs qui font encore mal. Il y a quelques mois, elle se fiançait, insouciante et heureuse. Sur une plage, tout comme celle-ci, il la demandait en mariage, arguant l'évidence de leur couple et la certitude qu'il avait chaque fois qu'il posait son regard sur elle. Dayan agrippe une poignée de sable qu'elle laisse s'écouler puis disparaître dans l'infini. Un peu comme elle et lui, disparus eux aussi. Les premières gouttes s'écrasent contre sa peau dorée, et elles ont un petit goût de délivrance.

_________________

I've been seeing all, I've been seeing your soul, give me things that I've wanted to know, tell me things that you've done. I've been feeling old, I've been feeling cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: beyond the sea.   Ven 5 Déc - 20:04

La noirceur rugit au loin et Éole ferme les yeux pour profiter de la tempête qui se prépare. Temps d'orage.
Dans ses chaussures, le sable prend peu à peu, à chaque pas un peu plus, une place qui ne lui est pas destiné. Éole finit par retirer ses baskets et ses chaussettes pour enfoncer ses orteils dans le sable. Il sait que l'ondée risque de tomber sous peu mais il s'en fiche. Il a même envie qu'il pleuve, en fait.
Le vent soulève les cheveux d'Éole et fouette ses bras nus. Son odeur d'iode pique les narines mais le jeune homme ne frémit même pas. C'est l'odeur de chez lui, même si sa falaise à lui se trouve à des milliers de kilomètres de cette plage.
Il sourit enfin, après des jours de recherches tout autant acharnées que vaines. Et tandis que ses lèvres s'étirent suffisamment pour dévoiler ses dents, il reçoit du sable en plein visage. Il ferme les yeux aussitôt, crache et jure. "Putain, j'ai du sable dans la bouche !" Il crie au vent et le vent emporte ses cris. Il tourne la tête vers la gauche et trouve une fille plus loin. "Hey toi ! Regarde où tu lâches ton sable !" En vrai, le sens du vent ne lui permet pas d'entendre Éole qui s'égosille. Mais ça, il n'y fait pas attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▸ CRÉDITS : glass skin.

▸ MESSAGES : 12

▸ HERE SINCE : 29/11/2014


MessageSujet: Re: beyond the sea.   Sam 6 Déc - 8:19

il m'a dit, c'est fini.
comme on jette un coup de tonnerre.
ça résonne encore, longtemps, après la fin imminente.
et j'ai beau tourner la situation dans tous les sens,
j'ai beau la faire tourner sur elle-même comme un fragment du passé,
je ne vois rien de correct.
tout est grotesque.
c'est fini, fini, fini. mais quoi, hein, quoi?
c'est fini notre vie? nous deux? les autres? c'est fini le beau temps et les jours heureux?
au moins, ça a rendu ma mère et mon père sûrs d'eux. on le savait, ils m'ont dit.
l'un est mort. l'autre alcoolique.
alors je suis partie.
et je suis arrivée ici. nulle part.
je me suis posée ailleurs. mon sac sur le dos. mes billets de train dans les mains.
puis j'ai marché. dans l'orage. dans la pluie qui me courre après depuis que j'ai quitté la banlieue de la banlieue de paris.
et là, j'ai mes pieds nus qui s'enfonce dans le sable.
ma petite robe rouge qui vole comme quand je dansais.
avant lui. l'amour, paraît que ça fait faire des conneries.
j'étais étoile. il m'a redescendu sur terre. c'est peut-être mieux.
phrase amère qui vole dans l'air, j'accélère.
je me sens bien. le temps est aussi mal que moi.
mais j'ai peur de la pluie et il va pleuvoir et j'entends rien.
alors quand je discerne une silhouette. je ne marche plus, je courre.
d'abord y'a un garçon qui crie, mais qu'on entend pas. qui s'égosille dans le vide et dans le froid.
puis y'a une fille. une poupée vraiment jolie qui semble appartenir au temps. elle joue avec le sable. si j'étais douée, j'aurais aimé la dessiner.
je regarde le garçon qui s'essuie les yeux. et je lui adresse un sourire.
sourire bateau. enfant des mers. la môme mirage.
"elle ne t'entend pas, je crois." je lui hurle à lui aussi. pas très fort, je ne voudrais pas réveiller la pluie qui dort encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: beyond the sea.   Sam 6 Déc - 10:14

Il grommelle dans une barbe qu'il n'a jamais eu. Il regarde la fille qui ne bouge pas d'un pouce et ses yeux reflètent le noir du ciel.
Une petite voix s'éteint dans le vent. Il craint de l'avoir inventée mais derrière lui, une blonde dans une robe de feu, flamme de plage, lui offre la vérité. "Elle devrait !" crie-t-il contre le vent. "Elle a jeté du sable et il m'est rentré dans la bouche !" Il pointe de son doigt lesdites lèvres, l'air mécontent.
Un éclair illumine l'horizon et le tonnerre gronde presque aussitôt.
Éole, comme un animal, sent ses poils se dresser.
Le beau danger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: beyond the sea.   

Revenir en haut Aller en bas
 

beyond the sea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-