AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 One more night.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▸ CRÉDITS : class whore

▸ MESSAGES : 317

▸ HERE SINCE : 25/11/2014


MessageSujet: One more night.   Dim 30 Nov - 15:59

One more night.

Le plus logique a été de prendre ses affaires et d'aller traîner dans une autre ville. Il ne lui a fallut que le temps de cette réflexion pour passer à l'action. Fuir : la décision logique. Nuit ne nuit pas gravement à la santé. C'est qu'il en fait. C'est ce qu'ils en font les jeunes d'aujourd'hui quand ils veulent dépasser leurs limites. Nuit s'accoutume d'un rythme de vie particulier lié à la débauche et... exclusivement à la débauche en fait. Et dans la nuit, Clyde y trouve sa place. Dans ces heures-là, tout est prétexte pour se cacher ou bien même mentir. Mentir c'est le mal. Le mal est en Clyde. Profond. Violent. Dissimulée sous une maigre carcasse tatouée. Il traque les filles présentes avec une idée bien localisée au niveau de son entrejambe. Certaines sont jolies, d'autres (la majorité) banales. Plus compliqué que jamais, monsieur enchaîne les shots sans relâche juste parce que c'est la seule manière de s'occuper en analysant les environs. La piste de danse est alléchante mais il hésite à venir s'y ridiculiser pour l'instant. Cela ne fait que quatre jours et pourtant une semaine déjà semble s'être écoulée tant il vit en accéléré. La chaleur de la boite de nuit fait bouillir ses membres qui en vinrent à déverser des sos à l'égard de ses divers organes. La pression est en train de le rendre fou. L'alcool n'aide pas. Reste néanmoins obligatoire afin de supporter l'ambiance. Autrement il passe pour un con. Douce vodka coule comme un poison dans ses veines, à la fois amie-ennemie.





_________________


we are born  
to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : petit moi

▸ MESSAGES : 55

▸ HERE SINCE : 29/11/2014


MessageSujet: Re: One more night.   Dim 30 Nov - 16:10

Tu n'aimes pas les boîtes de nuit brunette. Depuis toujours. Pourtant tu y vas encore. Déjà alors que t'es là depuis deux jours même pas. T'y es seulement parce que tes sens sont complètement décuplés dans ces lieux. Trop de monde. Trop d'alcool. Trop d'odeur. Trop chaud. Trop fort. Trop. Ton être sature et ne parvient plus à penser. On court-circuite ton esprit dans ces moments là. On remplit le vide en toi pour la nuit. Brutalement. T'as à peine bu un verre. Tu te contentes de danser mais t'es pas dans le rythme Arline. Ca fait bien longtemps que tu ne vis plus au même rythme que la vie elle-même. Tu crées le tien et t'y invites le monde. Danse comme si personne ne te trouvait bizarre. Mais une question se pose quand on te voit: as-tu conscience de ton corps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : class whore

▸ MESSAGES : 317

▸ HERE SINCE : 25/11/2014


MessageSujet: Re: One more night.   Dim 30 Nov - 17:13

Il n'a pas de pitié Clyde lorsqu'il s'agit de juger les filles tout en reniflant le liquide incolore. Ivres, elles font n'importe quoi. Elles pensent danser quand elles ne font que remuer le corps de façon désarticulée. Il y en a une non loin qui ne fait pas exception à la règle. Et pourtant, il ne ferait pas beaucoup mieux non plus. Des pantins. Des marionnettes. Trop faciles d'accès. La facilité ça l'emmerde royalement. Cela ne vaut peut être pas le coup d'essayer, il n'est pas en manque à ce point là. Clyde aime les complications à ses heures. En témoignent de nombreuses bagarres par le passé à cause de demoiselles déjà prises et de leurs mecs possessifs. Forcément qu'on le serve tout cuit dans le bec passe beaucoup moins. Il reluque toutefois les paires de jambes grâce aux micros shorts et aux minis-jupes de ces dernières. Bref de sa poche, il sort de l'herbe et effectue sa préparation sur un coin du comptoir où la serveuse l'observe sans lui faire de réflexion. Histoire de voir si les choses peuvent changer, si l'une des plus chaudes fera le premier pas ou s'il sera surpris quelque part : il ne bouge pas d'un pouce et se contente de tirer quelques lattes. Il est mort de rire dans sa tête. Son rire est tellement satanique en même temps que la réalité dépasse la pensée. Le pauvre gosse, il passe pour un fou tellement il est seul et qu'il ne sait le contrôler.





_________________


we are born  
to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : petit moi

▸ MESSAGES : 55

▸ HERE SINCE : 29/11/2014


MessageSujet: Re: One more night.   Lun 1 Déc - 17:23

Tu ne sais pas voir le mal. Ni les moqueries. Encore moins les jugements. Tout te dépasse. Ou bien c'est toi qui es au dessus de tout. Tes bras bougent, tes mains se perdent dans tes cheveux. Etrange brune. Tu es juste perdue, dans l'euphorie et l'exaltation de cette invasion sensorielle. Tu sens ton cœur qui bat tellement fort dans ta poitrine. A en déchirer la peau. Tes yeux ne voient plus rien. Aveuglés par les lumières, les silhouettes. La manque d'air se fait ressentir. Tu finiras par imploser un jour Arline mais ça ne te fait pas peur. Bien au contraire. Tu flottes jusqu'au bar, tu t'enfonces dans un tabouret. Et tandis que tu commandes un verre, tu bloques totalement sur l'homme à côté de toi. Il dégage une aura étrange. Attirante et légèrement effrayante. Alors tu le regardes dans l'attente d'une explication. Curieuse. Trop. Tes dents dans tes lèvres pour bloquer une invasion de question sur la clope. La tequila dans une main tremblante d'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : class whore

▸ MESSAGES : 317

▸ HERE SINCE : 25/11/2014


MessageSujet: Re: One more night.   Sam 6 Déc - 23:13

Il est dans l'impasse. Depuis gamin, il sait manipuler le sexe opposé en le charmant. Mais il devient compliqué Clyde, très compliqué. Son âme d'enfant s'est barrée trop vite ; laissant place à l'adulte. Au monstre. Et puis la source de ses moqueries internes se pose à ses côtés. Elle, si esseulée. Si délaissée. Fragile. Sa carcasse s'échoue au bar tout comme la sienne l'est déjà. Étrangement plus attirante une fois inerte. Mais elle le regarde beaucoup trop sans s'ouvrir à lui, ce qui a le déplaisir de le rendre paranoïaque. Comme d'habitude lorsque l'alcool devient la composition naturelle de son sang. « Ton nom. » lance t-il de façon plutôt rauque à la brunette. Oui, il s'agit bien là d'une question. Si elle répond, même en lui donnant un faux nom, elle gagnera un verre de sa part ou tout autre chose de sa volonté. Si elle ne répond pas... tant pis. Ou peut être tant mieux pour elle qui sait. Sur cette requête plutôt sèche, Clyde rapproche sa chaise de la sienne sans lui demander. D’une main audacieuse, il caresse l'une de ses jambes. Puis ses doigts remontent encore sans invitation. Avide de connaissances, il y va au culot ce soir. Peut être un peu trop haut, peut être un peu trop vite. Si elle est gênée, elle peut toujours la virer. Ou le gifler si tel est son caractère s'il va trop loin dans sa progression. Explorateur et curieux, il continue son périple avec le désir ardent de s’enfoncer davantage dans ce territoire pour l'instant très mystérieux.  





_________________


we are born  
to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

▸ CRÉDITS : petit moi

▸ MESSAGES : 55

▸ HERE SINCE : 29/11/2014


MessageSujet: Re: One more night.   Mer 10 Déc - 8:57

T'es pas le genre à draguer. Ni à porter des colleté et encore moins des jupes. Une novice dans ce monde. Pourtant tu le sens. Tu le sens au fond de toi, qu'il y a quelque chose qui cloche. A sa posture, à la façon dont il te regarde. L'intonation de sa voix. Tout te crie de fuir. Mais t'es sourde. Aveugle. Complètement à côté de la plaque. Tu t'obstines à ne voir que le bon et le beau. Et là tout ce que tu vois c'est une âme en peine. Une âme perdue dans l'alcool et la nuit. Il t'apparait résigné. A la fois puissant et prêt à s'écrouler. Il t'ordonne presque de dire ton nom. Il s'approche de toi comme un prédateur sur sa proie. Sans te laisser de répit, sa main touche et s'approprie ta jambe. Toujours plus haut. Ca sonne presque comme un défi. Tu n'as pas peur de beaucoup de chose Arline et certainement pas de ça. Depuis combien de temps ne t'as ton pas traité comme un simple corps. Pas un mère, pas une fille, pas une femme. Juste un corps. C'est ce que vous êtes tous après tout. Ca t'importe vraiment de le connaitre ? Tu bois ton verre avant que ta main n'arrête la sienne et ne la porte à tes yeux qui observent ses phalanges, sa paume, ses lignes, l'aspect de sa peau.... Finalement tu la reposes où elle était. Sans gêne, ni timidité. Tes doigts remontent le long de son poignet jusqu'à sa joue. Un effleurement, un vol d'oiseaux qui dénote totalement avec ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: One more night.   

Revenir en haut Aller en bas
 

One more night.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: boite de nuit-