AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▸ CRÉDITS : Petulia

▸ MESSAGES : 17

▸ HERE SINCE : 29/11/2014


MessageSujet: Renaissance   Dim 30 Nov - 15:52

Une brise légère s’élève, caressant mon corps, murmurant les vérités de l’indicible. Installant les dernières buches, je rajoute le combustible avant de craquer une allumette. La flamme ronge les journaux, s’attaque lentement aux petites branches avant de monter, gueule béante, jusqu’aux bûches intelligemment posées. Une chaleur doucereuse apparait comme par magie, éloignant les ombres du froid automnale. Un sourire léger glisse sur mes lèvres alors que je me laisse choir sur le sol. Moi qui ne savais pas où aller ni que faire de mon existence voilà que j’étais tombée sur ce petit coin de paradis. M’allongeant, j’observe le ciel et me surprend à nouveau à sourire.
Un silence poignant règne sur les alentours. A cette époque de l’année, bien rare sont les gens désireux de faire du camping et je ne peux que me satisfaire de mon choix.
La cabane louée à ce vieil homme n’avait rien d’un hôtel spacieux mais il offrait un confort nécessaire. Un lit, une petite cuisine, le nécessaire à ma toilette, que pouvais-je souhaiter de plus moi qui avait passé tant de temps sur les routes à lutter pour trouver un endroit où dormir ?
Nouveau soupire, délice. Pour la première fois depuis bien longtemps je me sens parfaitement sereine, en sécurité au moins pour un mois, en attendant que je trouve une solution, un travail. Une activité plus noble que les précédentes pour pouvoir subvenir à mes besoins et, enfin, repartir d’un bon pied.

Me redressant, j’attrape la bouteille de whisky dormant à mes pieds et en avale quelques gorgées. Son liquide ambré me brûle, griffe mon esprit, apaise mes tourments. Je m’allonge à nouveau, profitant de la fraîcheur de l’herbe venant caresser mon visage.
A cet instant précis, il me semblait envisageable de pouvoir enfin parler de bonheur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: la zone de camping-