AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 CŒUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: CŒUR   CŒUR EmptyMar 1 Avr - 5:54

Maxence.
Danse
Immense
Décadence
Insolence
Innocence
Balance
Essence
Démence
Chance
Ça te plaît pas.
Ça te dit toujours pas qui t'es.
Alors tu froisses les mots, tu froisses le papier ; le papier froissé tu le lances en l'air comme s'il allait voler. Il tombe sur la tête de quelqu'un. Ben voilà. T'as failli assommer quelqu'un de tout ce qui rime avec ton prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 1 Avr - 6:18

Ses cheveux offerts dans le vent parallèle il exagère. Toujours ses questions plein la tête il espère. Ici le monde palpite entre ses phalanges brunies par la pluie, il ne sait toujours pas. Le destin. Il marche au gré des marées qu'il ne contemple jamais ce larbin, ce timide, ce trop plein en son coeur tourmenté. Mais le papier tombe sur sa tête cognée, il lève alors, il voit alors. Il se permet un sourire par ses rêves apprivoisés il aperçoit au loin le coupable de la feuille. Il veut le rejoindre... pour quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 1 Avr - 12:16

Maxence. Innocence. Tu la feins alors que t'es coupable d'avoir attaqué le garçon de tes mots froissés. Insolence. Maxence. Pour une fois tu gardes le silence.
Au loin la victime sourit.
C'est le sourire de trop.
Tout en bruit tu vas le retrouver, tu vas lui demander d'expliquer son sourire, tu le comprends pas ce petit signe de joie douce, t'en perds tes résolutions de te résoudre au silence, t'en perds tes bonnes manières, tu t'assois à sa table. Les pieds de la chaise que tu tires déchirent le parquet, ils lui arrachent un cri.
- Est-ce que tu me regardes comme ça parce que je viens de te lancer un papier dessus ? T'aurais bien raison. J'ai pas fait exprès ceci dit. Et en même temps tu souris, j'en déduis que tu souris pour autre chose. Tu sourirais pas, sinon, de t'être reçu un papier dans la tête. Pourquoi tu souris, alors ?
Tu le fixes, il peut pas trop s'échapper.
Il est beau.
C'est le genre de garçon qu'on a taillé dans une étoile. Toi, c'était dans un astéroïde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 1 Avr - 17:37

t'observes, au loin, la scène, tu les vois, tu l'entends, difficile de faire autrement.
t'observes, de loin, les deux, tu restes sagement, en rôle de témoin.
t'observes, pas loin, le nez dans ton bouquin, à côté de ton café crème.
t'observes, dans ton coin, t'écoutes et t'apprends, des autres, c'est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyJeu 3 Avr - 5:48

Il vient à côté tranquille le bulldozer s'assoit comme les montées d'adrénaline qu'il ne ressent plus le monstre vide, ici il pensait à l'avenir lorsqu'il marchait encore tel le ventre plein de reconnaissance, de chercher l'avenir, de palper le futur du bout de son épiderme brunis là, tout au bout sur ses doigts rapiécé par l'anxiété. Il sourit toujours ô le petit sourit car il n'arrive pas à l'enlever ce ridicule pédoncule de sourire innocent, jeune, vivre encore, vivre alors... d'amour, de joie, d'expérience. Mais qu'a-t-il lui ce papier encore dans la paume enfermée de ses mains tenant le trésor froissé.
Est-ce que tu me regardes comme ça parce que je viens de te lancer un papier dessus ? T'aurais bien raison. J'ai pas fait exprès ceci dit. Et en même temps tu souris, j'en déduis que tu souris pour autre chose. Tu sourirais pas, sinon, de t'être reçu un papier dans la tête. Pourquoi tu souris, alors ?.
Silence, il ne parle pas beaucoup de toute façon. Il regarde simplement ce magasin où les sucreries entreposées esquisses des envies aux enfants, il désire... néant dans sa bouche de prince charmant. Il pose ses prunelles sur l'autre assis en face, beau la comète. Les étoiles divines dans ses yeux brisés, fou comme le contact rugit.
J'ai jamais rien ressenti de correct. Tu vois les chocolats sur les tables, les mains qui prennent, qui jettent, qui mangent sur leur lippes on voit apparaître des rubéoles sucrées beaucoup aimeraient... les goûter. Je suis sans tête, sans âme. J'ai peur alors je comble avec le sourire sur ma face.
Il parle parle et les mots sortent, sortent de ses coquillages s'ouvrant sur les monts enneigés de piété. Il a cru, il croit. Il a contemplé les vies autour de lui se mouvoir dans les pas précipité du temps précoce dans la grande ville de son passé. Montrant du doigt la fille qu'il ne cesse d'admirer il lève ses iris bleutées de chagrin.
Tu fais quoi ici ? Et elle. Elle fait quoi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyJeu 3 Avr - 16:29


Son regard est fait de douceur, d'hésitation, de peur. Des choses que t'as jamais touchées. Tu les apprends dans ses yeux, ça fait drôle, d'habitude, tu puises ton savoir dans les livres d'école.
Enfin ça c'était avant.
- J'ai jamais rien ressenti de correct. Tu vois les chocolats sur les tables, les mains qui prennent, qui jettent, qui mangent sur leur lippes on voit apparaître des rubéoles sucrées beaucoup aimeraient... les goûter. Je suis sans tête, sans âme. J'ai peur alors je comble avec le sourire sur ma face.
Tu sais que c'est beau ce qu'il dit, tu le sens dans la façon dont il les caresse mais toi malheureusement tu te perds en chemin, il te faudra peut-être encore mille ans pour apprivoiser des mots comme ça, toi qui restes encore un peu accroché aux mots de Baudelaire.
Rimbaud.
Duras.
Hugo.
Barjavel.
Tu dis rien alors, tu te tais : t'es plus toi-même pendant un moment. Court.
- Tu fais quoi ici ? Et elle. Elle fait quoi ici ?
Tu suis le chemin de son regard et tu retrouves la fille de l'autre fois, la petite ange, l'étoile fraîchement débarquée sur terre.
- Elle, elle est astronome.
Que tu dis avec un air de Maître du Monde.
Mais qu'est-ce que t'en sais.
- Ou alors c'est une poète ... Parce qu'elle m'a raconté une histoire sur les étoiles, très tristes d'ailleurs, elle a dit qu'on les tuait, nous les hommes, à trop les admirer. C'est triste non ? Moi, je sais pas c'que j'suis. J'étais en train de faire la liste de ce que je pourrais être mais ça me convient pas. J'm'appelle Maxence. Et toi ? T'es quoi sur Terre ?
Bruit de toussotement.
Bruit de tasse.
Bruit de chaise.
Bruit de Maxence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyVen 4 Avr - 8:00

là-bas, pas loin, juste au près, de l'autre côté, dans la pièce. là. l'histoire est bien plus intéressante, alors tu fermes ton petit livre et tu te déplaces. dans le calme, le non-bruit, la délicatesse d'un chat. t'es presque apparue à côté d'eux, ils t'ont pas entendu, plongés dans leur conversation, à faire du bruit tout deux. leurs mots sont poésie, douce poésie que tu aimes entendre, tu te délectes de leurs paroles, les yeux plein d'étoiles.
t'aimes l'idée, d'être astronome, c'est vrai qu't'as l'impression de voyager quand tu plonges ton regard dans ces étincelles de plasma.
t'aimes l'idée, d'être poète. d'arriver à manier les mots à ta plume, de faire voyager les gens dans ton univers, de les bouleverser.
interloquée. triste. non, tu veux pas, être triste. la vie est belle, pas triste. tu voulais juste préserver les étoiles.
« mais t'imagines, toi, si les étoiles tombaient. qu'elles fassent boum ou splassh, ça fait mal de tomber. alors que là, toute leur beauté est appréciée, c'est c'que je voulais dire. »
tu t'assois, sur cette chaise, pas loin derrière toi, juste entre les deux hommes, un peu dépitée. triste, non, tu veux pas être triste, t'es pas censée être triste. triste, non.
t'es assise, et tu bouges pas, comme si t'avais pas à être là. mais tu t'en vas pas, tu bouges pas, espérant devenir invisible, parce que t'es pas censée être là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptySam 5 Avr - 16:49

Elle vous rejoint sans vraiment vous rejoindre. La timide. Poupée qui se tient à quelques mètres de vous mais qui se tient là comme si elle était entrée dans votre conversation. Toi tu l'acceptes. Plus vous êtes nombreux plus vous pouvez faire de bruit.
Mais elle, c'est pas une fille du bruit.
Quand elle parle, tu dois tendre l'oreille.
Avoue que ça te repose un peu.
- Mais t'imagines, toi, si les étoiles tombaient. qu'elles fassent boum ou splassh, ça fait mal de tomber. alors que là, toute leur beauté est appréciée, c'est c'que je voulais dire.
T'hésites à sortir l'argument scientifique. Les étoiles elles tombent, tout le temps, y a rien pour les arrêter, et même que quand elles tombent, les humains qui les voient on droit à un vœu.
C'est ta mère qui te l'a dit.
Argument scientifique mes fesses.
Tu le gardes pour toi, celui-là, menacé par la peur de passer pour un bouffon devant madame étoile et monsieur poésie. Et puis parce que l'étoile, elle te coupe le souffle quand elle s'assoit entre vous comme si elle avait peur.
D'elle.
Ça, ça te coupe les mots.
T'as envie de lui dire, de quoi t'as peur ?
Alors tu lui dis.
- De quoi t'as peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 8 Avr - 11:33

«peur de tout et peur de rien,
mais, faut pas et puis faut bien,
finalement être tout en retenue
parfois, pour en apprécier la vue.
»
t'aurais bien pu dire que t'as peur d'être terrienne, de ne plus jamais partir dans les étoiles et de te transformer en chasseuse d'étoiles filantes une fois par an lorsque la terre te permet de t'envoler.
t'aurais bien pu dire que t'as peur de te faire écraser, un jour, à t'foutre allongée sur les routes. parce que l'envie t'en prend, parce que la vue est belle, parce que tu joues avec le destin.
t'aurais bien pu dire que t'as peur de rien, toi la belle ingénue qui aimerait croire en la beauté parfaite et irréelle d'une vie sans couac ni peine. naïve petite.
t'aurais bien pu dire que t'as peur de l'amour, ce sentiment qui vous fait transporter, qui vous enlève tout contrôle de soi. et qu't'as tellement pas peur de lui que tu te jettes à corps perdu dès que ton cœur palpite.
t'aurais pu dire des tas de choses.
des tas de choses.
des tas.
des.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyJeu 10 Avr - 16:31

Tu hoches la tête. Elle est froide, l'étoile, elle sent l'hiver à plein nez - la neige, les pare-brises gelés, le verglas, les arbres dénudés. Avec son parfum, t'attrapes un rhume. Elle te donne froid.
Mais elle aussi elle a froid, ça se voit.
Elle tremble.
Tu portes un affreux gilet brodé d'oiseaux multicolores, on dirait qu'ils sont tombés trop de fois sur la tête, sur le corps partout, et que maintenant ils sont décorés d'hématomes pour toujours. Tant pis, tu lui poses sur les épaules quand même, tu l'enroules à l'intérieur.
C'est un sushi aux étoiles et aux oiseaux.
- C'est bien comme ça ? T'es protégée, là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyJeu 17 Avr - 11:32

il est chaud.
il est l'astre, lumière et puissance.
il est ton inverse, il t'est complémentaire.
il est le bruit de ton silence, la chaleur de ta glace, l'ancre à tes envols, les cris de ton mutisme, le chocolat de ta peau diaphane.
attentionné, tu te recouvres voilée d'un tas de oiseaux. c'est pour mieux m'envoler ?
« dis, t'es un soleil ? »
dis-moi, racontes-moi. tu m'intrigues, t'es tellement différent de moi et pourtant on a des similitudes. fais-tu parti de l'atmosphère ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyLun 21 Avr - 13:28

Rejeté ou trop timide le poète déplie son grand corps et s'échappe, sans te laisser la chance de dire au revoir. Espèce de magicien aux mots trop compliqués pour toi, probablement très beaux, il laissera un petit creux dans ton cœur.
Et la petite poupée à côté :
- Dis, t'es un soleil ?
Les yeux qui essaient de (pour)suivre la silhouette poète au travers de la fenêtre, tu te perds un peu.
- Je ... quoi ?
Soleil. Maxence soleil.
Non ça rime pas, ça résonne pas.
Maxence, soleil, ça fait pas écho.
- Non, non, j'suis un bulldozer. Météore. Je ... Et toi une astronome. Tu vas pas partir hein ? Comme le poète. J'en ai marre que les gens partent ou qu'ils restent et qu'ils s'en fichent de toi, je ...
Bug.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 29 Avr - 9:42

c'est le vide autour de vous, plus que deux, les seuls êtres qui semblent résister sur terre. t'as peut-être fait fuir l'autre, tu ne savais pas que tu faisais peur, pourtant tu veux pas, tu veux juste découvrir, apprendre et partager. c'est trop demander de nos jours ?
il est perdu ton soleil, en fait c'est même pas le cas. c'est pas ton soleil. il veut pas.
pourquoi il veut pas ?
c'est pas lui ? ah bon, tu croyais toi. tu le sentais. tu t'es plantée. bam. plantée.
alors comme ça c'est un bulldozer météore. qui s'écrase sans prévenir dans ta vie, qui saccage une partie de ce que tu croyais être en sécurité, qui laisse un trou béant dans ton âme et qui reste là, sans bouger après, sans ce rendre compte des dégâts.
d'accord.
t'es prête à prendre les risques, t'as rencontré bien pire. promis, tu partiras pas, tu seras l'astronome de ses nuits, tu viendras parcourir ses rêves et l'accompagner dans les étoiles.
tu te lèves, doucement, comme pour prévenir, pour t'approcher sans faire peur.
tu te lèves et
tu poses ta main sur sa joue
sur sa joue chaude.
là, tu vois, je suis là. je ne pars pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyLun 5 Mai - 16:14

Soleil, Maxence.
Tu t'y fais pas. T'aimerais bien. Être autre chose qu'un morceau de bruit, même pas un morceau de musique, juste quelque chose qu'on entend trop et sur lequel on bouche nos oreilles parce que ça les fait saigner, mine de rien.
Ton bruit. Tes tornades.
T'aimerais bien. Et t'aimes bien, qu'elle te confonde avec un soleil, t'aimes qu'elle pense que t'es capable de l'allumer et de la faire briller, mais tu veux pas qu'elle soit déçue non plus.
Tu sais pas allumer et faire briller.
Elle se lève, ça fait remuer les étoiles quelque part dans le ciel de la nuit, dans le ciel de minuit. Et sa main vient jurer avec le chocolat de ta joue. Tu la sens bien, là, comme ça. Tu la sens . Absolument avec toi. Sa main, elle te le dit : elle est pas sur le point de partir, de prendre ses jambes à son cou, elle est pas une voyageuse qui passe par là, par ton âme, elle plante sa tente près de toi.
Elle va pas partir on dirait.
Elle va rester, on dirait.
T'aimes bien sa main comme ça, mais quand même, autour, on va se demander quelle drôle d'histoire se passe dans votre coin alors tu la prends, doucement, la main, naine dans ta géante de main, et puis tu la gardes comme ça.
T'aimes bien.
C'est pas amour, c'est juste douceur.
- Bon j'veux bien essayer d'être ton soleil. En échange j'veux qu'tu m'apprennes les étoiles et le beau silence.
Deux phrases.
Tu te contiens putain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyMar 6 Mai - 8:56

ça tourne et virevolte, tu le vois, là. ça bouge dans sa tête, ça fait même du bruit en dehors. c'est dingue, de faire autant de bruit sans rien dire. sans rien faire. pourtant, c'est le cas. c'est ses pensées qui se cognent vivement contre son crâne, ça lui arrache même à langue à pas réussir à sortir, ça se heurte sur ses dents et puis ça se calme. avant de recommencer. une tornade de mots dans les phrases de son cerveau.
et toi, bah, t'écoutes. simplement, t'es silencieuse, minutieuse dans ton regard. tu l'observes et t'attend, sage comme une étoile, qu'il se décide. il a pas dit, lui, qu'il partait pas. tu as juste ta main posée sur sa joue chaude et ça fait du bien, de toucher la chaleur de son corps. ça rassure, ça change, ça s'oppose à toi et ça t'fait pas d'mal. non. ça t'fait du bien. du lait sur le chocolat, ta peau blanche sur la sienne.
puis il remet du chocolat, juste au-dessus du lait. c'est sa main qui te capture, et qui dans le silence crie je te tiens moi aussi.
et sa voix qui vient t'éclater les oreilles de sa grammaire, à prononcer un vœu.
alors tu souris, comme une idiote d'astronome qui aurait trouver son soleil.
« je t'apprendrai comme je peux. mais je t'assure, tu dois déjà faire parti de la voute céleste pour comprendre ce dont je parle. »
les autres, ils comprennent pas. non. et toi, t'es toujours là, tu veux même pas que je parte. c'est mon cœur qui me le chante, tu viens de là-haut.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR EmptyDim 18 Mai - 15:57

Les étoiles putain. Pour quoi ? Pour qui ? T'as jamais été capable de déchiffrer une leçon de maths, d'apprendre tes conjugaisons, de te taire une fois sur deux. Y a tellement de choses à corriger sur toi.
Mais voilà, les étoiles.
Le nom des étoiles.
La danse des étoiles.
Elle va te dire non, elle va te dire va te faire foutre, elle va te dire tais-toi un peu et va revoir ton passé simple.
Mais non. Elle dit rien, elle dit un grand sourire qui coupe joliment son visage en deux. Le sourire qui grimpe jusqu'aux yeux pour les faire pailleter, qui mord les joues, qui magnifie le visage. Elle dit rien à part ce sourire mais tu sais que t'as déjà gagné la partie,
et puis elle dit
- Je t'apprendrai comme je peux. Mais je t'assure, tu dois déjà faire parti de la voute céleste pour comprendre ce dont je parle.
Il y a des mots qui stagnent à tes oreilles sans que tu puisses les comprendre.
La faute à Baudelaire et Rimbaud.
Mais t'as compris l'essentiel de son anglais poétique.
Et puis il reste une trace de son sourire, un petit souvenir dans les rides de joie au bord de l'océan de ses deux yeux. Le sourire, tu comprends, le sourire, c'est une langue que tu parles, ça va.
Son sourire.
C'est ça, alors, être un soleil ?
- Fais pas la modeste, t'en viens, des étoiles, tu peux sûrement les raconter mieux que personne. Et c'est quoi, ton prénom d'astre, à toi ? Il faudra que je te mette sur ma carte des étoiles que je vais faire bientôt.
Ton anglais pêle-mêle.
Tant pis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



CŒUR Empty
MessageSujet: Re: CŒUR   CŒUR Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

CŒUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp-