AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 | .
 

 le sort en est jeté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: le sort en est jeté   Dim 30 Nov - 0:08

Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n’y aurait pas autant d’injustices. Car le hasard est juste.
- Ferdinando Galiani

Elle avait du cesser d'avancer, Orion, parce que son corps menaçait de la lâcher. Jamais elle n'avait pris le temps de s'épargner, oubliant de manger et de respirer. Orion, elle marchait jusqu'à ce que ses genoux cèdent sous son poids, dorénavant incapable de la porter. Alors elle rampait, jusqu'à ce que la seconde paire d'allumettes rende l'âme, elle aussi. Alors elle se retrouvait face contre terre, sac sur le dos, plus tortue que femme. Exténuée, elle se laissait choir et fermait les yeux, les poumons brûlant, les paumes écorchées et la mort dans l'âme. Les mèches couleur chocolat lui collaient au visage, luisant de parcelles salines, le pigment rouge égayant son teint blafard. Contre le goût ferreux de la terre qui s'infiltrait entre ses lippes, elle souriait comme une imbécile heureuse. Orion, elle n'a que la douleur pour lui insuffler la sensation d'exister. Peut-être a-t-elle ri ou pleuré, elle ne le sait plus. Tout ce qu'elle se rappelle, c'est qu'on s'est probablement penché sur elle, poupée désarticulée, pour l'entraîner ailleurs, près d'un feu crépitant, une chaleur chaleureuse, une flamme dansant au gré du vent. Et là, maintenant, ses paupières papillonnent et se retrouvent à fixer le bois qui soutient une seconde couchette au-dessus de sa tête. Tout se bouscule, rien ne se tient. Si elle n'était pas Orion, elle s'extirperait de là sans mot dire, sans un regard derrière. Orion, elle tend ses phalanges vers une main qui dodeline là où termine le bois. Elle hésite, recule. Elle s'affirme, elle avance. Elle touche, finalement, avec une appréhension certaine et la peur lui irradiant le ventre.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: le sort en est jeté   Dim 30 Nov - 11:49

sauver les gens, les âmes perdues, les oisillons tombés du nid. utopie. pour ça il faudrait déjà être capable de se sauver soi-même. Luce, il est tout juste capable de sauvegarder ses pauvres souvenirs. son infime avenir. et encore, c'est beaucoup dire.
pourtant il y a bien la petite, qui traînait par terre. une sirène échouée sur la terre gelée. il était tôt quand il l'a trouvée, quelque part là bas, dans la forêt. il sait pas d'où elle venait, mais sûrement de loin; elle avait les lèvres craquelées, les doigts glacés. (il a même hésité à la laisser sur place)
pourtant il l'a ramenée, et il la foutue sur le lit d'en bas. le lit de Balto, mais Balto n'était pas là.
et puis la poupée ne s'est pas réveillée. pour dire, elle a dormi toute la journée. et surement toute la nuit aussi. si bien qu'à force d'attendre il s'est endormi.
un contact le fait se réveiller, et plutôt de façon brutale. il se redresse, avant de piger: la belle au bois dormant vient enfin d'émerger.
- putain il était temps, il grogne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: le sort en est jeté   Dim 30 Nov - 12:38

Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n’y aurait pas autant d’injustices. Car le hasard est juste.
- Ferdinando Galiani

Les phalanges disparaissent, c'est à se demander si elles ont vraiment été là, à portée des siennes. A-t-elle simplement imaginer pouvoir frôler de la chair, a-t-elle réellement initier un contact déjà bien trop intime pour venir d'elle? Peut-être que si, peut-être que non. Après tout, Orion, elle sait pas où elle est, ni comment elle y est arrivée. Tout ce qui l'entoure, c'est de l'inconnu, et l'inconnu, ça fait peur, c'est flippant au possible. Elle se redresse doucement, se recroqueville avec ses jambes fuselées qui se nouent à proximité de sa poitrine qui accélère la cadence, ses poumons brûlant de retenir l'air en dedans. Comme elle reste immobile et que rien ne se passe, Orion et sa curiosité, elles sont piquées à vif. Lentement, elle pose une paume à sa gauche, fait pencher tout son corps et tente d'apercevoir le corps qui se rattache à ces doigts noueux et frais qu'elle a frôlé des siens. Un grognement se fait entendre, et Orion, elle perd pied, se rattrapant avant de s'échouer lamentablement sur le sol. Un petit cri perçant s'extirpe de ses lippes tandis qu'elle se rattrape en percutant le regard, les perles d'eau qui se rivent dans ses prunelles. Elle se retient, finalement. C'est au ralenti qu'elle finit par choir sur le sol, constatant sur le coup n'être qu'en petite culotte et le t-shirt qu'elle a bazardé dans le sac d'une fille un peu conne. Plus conne qu'Orion, en tout cas « Je suis désolée » lâche-t-elle, la bouche pâteuse, les lèvres gercées qui craquent au passage des mots libérés. Elle est désolée, Orion, navrée de ça, navrée de tout.
made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: le sort en est jeté   Lun 1 Déc - 10:53

on dirait un chaton mouillé, apeuré, atterri par hasard dans un coin de rue mal famé. un petit animal complètement paumé. la gosse s'affale au sol dans un petit cri ridicule, les yeux écarquillés sur l'ombre qui la menace depuis le lit du haut. il pourrait presque en rire si elle n'avait pas l'air si pitoyable.
désolée.
mais désolé, je le suis aussi, pour toi, ma belle.
comment t'es arrivée là, ça paraît improbable.
moi, j'suis désolé d'avoir du te ramasser, il pense, Luce, en regardant la brune sans broncher. le temps de se réveiller, de recoller les morceaux éparpillés de sa pensée.
soupir.
il passe un pied par dessus bord, saute au sol en prenant garde de ne pas l'abimer plus qu'elle ne l'est déjà.
- c'est moi. j'aurais peut-être du te laisser là bas, mais t'avais pas l'air de prendre ton pied à dormir face contre terre. oh, et pour ça..
il pointe un doigt sur ses jambes nues,
- c'était sans arrière pensée.
promis, il a pas regardé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▸ CRÉDITS : javanaise.

▸ MESSAGES : 1652

▸ HERE SINCE : 13/01/2014


MessageSujet: Re: le sort en est jeté   Mer 17 Déc - 17:41

pas de réponse depuis plus de dix jours, j'archive. :white:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: le sort en est jeté   

Revenir en haut Aller en bas
 

le sort en est jeté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrigue 2.0 : Le sort en est jeté
» Le sort en est jeté [En-Zakel]
» Délivrer mon corps du sort qu'on m'a jeté. ▲ LIBRE
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LIKE TRAINS :: rp :: rp terminés-